Rupture avec Taïwan : l’ADF-RDA déplore la « manière hâtive » du gouvernement burkinabè

Le Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) s’est réuni en sa séance ordinaire le samedi 26 mai 2018 au siège national du parti, sous la présidence de Maître Gilbert Noël OUEDRAOGO, Président du parti. Cette réunion a permis d’aborder plusieurs sujets relatifs à la vie du parti, à l’actualité socio-politique nationale et sécuritaire ainsi qu’aux activités du Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP).

Me Gilbert Noêl Ouédraogo, président de l'ADF-RDA

Me Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF-RDA

S’agissant de la vie du parti, il a été fait au SEN, le compte rendu de la mission d’étude et d’échange effectué par le parti au Danemark sur invitation de l’Institut Danois pour les Partis et la Démocratie (DIPD) à laquelle a pris part l’ensemble des quatorze (14) partis politiques représentés à l’Assemblée nationale du Burkina Faso. Le SEN, qui a loué l’initiative et marqué son adhésion au projet de création d’un cadre de concertation et de dialogue interpartis, espère que cette plateforme offrira l’occasion à l’ensemble des partis politiques membres de créer les conditions d’un véritable dialogue franc et inclusif qui garantira la stabilité de notre pays.

Il a été ensuite fait au SEN un compte rendu de la participation du parti au congrès de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) du Mali qui a vu l’investiture de M. Soumaïla CISSE comme son candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Cette mission fut l’occasion pour la délégation de rencontrer les militants du parti vivant au Mali afin de leur faire le point des activités du parti au plan national et surtout de leur donner les directives en vue des batailles à venir.

Enfin, un bilan des activités du parti dans la province du Houet a été fait. Le 12 mai 2018, les 24 heures de la Jeunesse de l’ADF-RDA de la province du Houet ont été tenues à Bobo-Dioulasso sur le thème : « Relance de l’ADF-RDA dans la province du Houet : Réconciliation et cohésion sociale ». Du bilan présenté, le SEN a exprimé son entière satisfaction pour cette belle initiative. Tout en félicitant la Fédération du Houet, il a exhorté les militants des autres provinces à organiser de telles journées.

Sur la situation nationale, le SEN a salué la bravoure des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui ont démantelé un présumé réseau de terroristes à Rayongo, quartier périphérique de Ouagadougou et a tenu à leur adresser ses vives félicitations et toute sa fierté. Dans cette opération nous déplorons malheureusement une perte en vie humaine en l’occurrence celle du brave soldat, le MDL Chef François de Salle OUEDRAOGO, et six blessés dont quatre gendarmes et deux civils. Le SEN présente ses condoléances les plus attristées à la famille du disparu, à la gendarmerie nationale ainsi qu’à l’ensemble des FDS et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. De plus, le SEN a salué la collaboration des populations dans cette lutte contre le terrorisme et a réitéré son invite au gouvernement à doter nos braves Forces de Défense et de Sécurité de moyens efficaces et adéquats de protection et d’action dans l’accomplissement de leur noble mission.

Le SEN s’est également penché sur le processus en cours pour l’adoption de la nouvelle constitution, du vote des Burkinabè résidant à l’étranger et de la révision du code électoral. Au regard de la sensibilité des questions soulevées, le SEN appelle l’Opposition à observer une très grande vigilance.

Abordant le point sur la recrudescence des grèves et leurs conséquences sur les activités économiques et sociales de notre pays, le Burkina Faso, le SEN a invité le gouvernement à poursuivre le dialogue avec les syndicats en vue d’aboutir à un consensus minimal qui permettra d’apaiser la situation.

Le jeudi 24 mai 2018 le gouvernement annonçait la rupture des relations diplomatiques Burkina Faso-Taïwan. Le SEN, tout en prenant acte de cette décision souveraine de l’État Burkinabè, déplore la manière hâtive dont le gouvernement a fait montre dans cette rupture. Nonobstant cette rupture le SEN exhorte le gouvernement à travailler au maintien des relations commerciales et culturelles avec la République de Chine Taiwan. Il tient à exprimer sa reconnaissance, ses remerciements et ses félicitations à la Chine Taïwan pour toutes les réalisations faites au Burkina Faso au cours des 24 années de coopération. L’éléphant ne saurait l’oublier ! Par ailleurs, le SEN invite le gouvernement à prendre des mesures favorables appropriées pour la poursuite normale du cursus universitaire des étudiants et stagiaires burkinabè résidant en Chine Taïwan.

Avant de lever sa séance, le SEN a souhaité un très bon mois de Ramadan à l’ensemble des musulmanes et musulmans et une très bonne saison pluvieuse afin que la campagne agricole qui s’installe soit plus fructueuse pour nos braves paysans.

Paix – Liberté – Justice

Ouagadougou le 26 mai 2018

Pour le Secrétariat Exécutif National,

Le Secrétaire National Chargé de la

Communication des Postes et des Tics

NDLR : le surtitre et le titre sont du site

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *