12 rédacteurs aptes à transmettre les connaissances en journalisme mobile

La Deutch welle akademie (DWA) en partenariat avec le Réseau d’initiative de journalistes (RIJ) a organisé une session de formation des formateurs du 19 au 23 juin à Ouagadougou, à l’intention de 12 journalistes burkinabè en journalisme mobile (MOJO), a-t-on constaté.

C’est à la suite Atelier MOJOde deux autres sessions organisée respectivement en novembre 2017 et avril 2018, que la dite formation des formateurs a été tenue pour parfaire les connaissances en MOJO, la nouvelle tendance de journalisme.

Les modules revisitées ont porté sur les valeurs de plan, les logiciels de filmage et de montage (Cinéma fv-5, et Powerdirector), l’emploi du temps du formateur et son plan de formation, les différentes méthodes de formation, la pédagogie et des exercices d’application.

Les deux formateurs, Boureima Salouka et Gerlind Wollmer ont été à la hauteur de la tâche durant les 5 jours qu’a duré la formation. M. Salouka dit espérer que les nouveaux formés mettront en pratique ce qu’ils ont appris pour la promotion du MOJO au Burkina Faso.

C’est l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso qui a présidé la cérémonie de clôture en remettant les certificats de formations aux 12 journalistes.
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *