Mise en œuvre de la PNSL : le Ministre Daouda Azoupiou à Abidjan

Le Ministre des Sports et des Loisirs a eu des échanges fructueux avec la communauté burkinabè de la Côte d’Ivoire ce dimanche 29 juillet 2018 dans la salle de réunion du Consulat général. Il avait essentiellement en face de lui, les organisations des supporters des Étalons et était accompagné de ses cadres et du Consul adjoint, M. Drissa Soulama, représentant SEM l’ambassadeur du Burkina Faso à Abidjan.

 Face à la diaspora, le Ministre a partagé une des visions de la Politique nationale des Sports et des Loisirs, à savoir la stratégie de mobilisation des fonds au profit des Étalons, toutes disciplines conf1(1)ondues.

“Nous voulons changer de fusil d’épaule, car nous devons œuvrer à mettre à la disposition de nos Étalons des moyens conséquents. De ce fait, il n’est pas intéressant que les financements réservés aux joueurs servent à prendre en charge les supporters lors des grandes compétitions.”

C’est pourquoi, de concert avec l’Union nationale des Supporters des Étalons (UNSE), un concept “J’aime mon pays, je soutiens les Étalons” à travers une carte de membre à différents coûts, ouvert à tous les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur, verra bientôt le jour. Ils ont marqué leur totale adhésion à cette initiative à laquelle ils sont déjà engagés, étant donné qu’ils se prennent en général en charge, lorsqu’ils viennent soutenir les Étalons au Faso.

 

Ils en ont profité pour égrainer quelques difficultés auxquelles ils sont confrontés lors de leurs déplacements au pays, tels que la stigmatisation dont ils sont régulièrement victimes au pays, l’insuffisance d’attention d’une manière générale des autorités, le refus d’intégration de certains athlètes de la diaspora dans les sélections nationales, etc.

 

Après le message principal, le Ministre a partagé avec les Burkinabè de la Côte d’Ivoire les autres axes de la PNSL, nota2(1)mment la nouvelle stratégie de la relève sportive dans les 13 régions du pays. En réaction sur ce projet, les Burkinabè de la Côte d’Ivoire ont souhaité que le Ministère fasse de la diaspora, la 14e région de la relève sportive. Le Ministre a promis œuvrer pour la prise en compte de tous les Burkinabè de l’extérieur au développement du sport et des loisirs nationaux.

Daouda Azoupiou a souhaité que la diaspora burkinabè investisse dans leur pays, notamment dans le secteur des Sports et des Loisirs, où un processus d’industrialisation est en cours.

Il a offert des présents de reconnaissance ainsi que le document de la PNSL à quelques membres phares des supporters des Étalons.4(1)

À chacun des points développés par le Ministre, une salve d’acclamations de l’assistance, à l’image de son arrivée au consulat où différents groupes d’animation ont “fait leurs show”.

La joie était naturellement partagée à la fin de cette riche et fructueuse rencontre.

Le Ministère des Sports et des Loisirs compte rééditer cette expérience avec les diasporas burkinabè d’autres pays.

DCPM/MSL

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *