Mouloud 2016 : Les musulmans du Burkina Faso célèbrent la naissance du prophète sous l’insigne de paix

Les fidèles musulmans du Burkina Faso célèbrent ce mardi 13 décembre 2016, l’anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (Saw). Dans les mosquées et lieux de culte musulmanes du Burkina, c’est dans un veillé de prière ou de prêche que les musulmans ont accueillis cet anniversaire. A la grande mosquée de Ouagadougou, les fidèles se sont donnés rendez-vous dans la nuit du 12 au 13 décembre pour célébrer cet anniversaire autour du thème : « Islam : religion de paix et de la tolérance ».
dsc00007Autorités politiques, religieuses et coutumières, ils étaient nombreux à effectuer le déplacement de la grande mosquée de Ouagadougou pour assister à ce veillé de la naissance du Prophète aussi appelé « Mouloud ». Ses fidèles venus de tous les secteurs de Ouagadougou de par leur présence marquent leur attachement vis-à-vis de la religion musulmane. Parmi ses fidèles présents à ce veillé, font partis le président de l’assemblée national Dr Salifou Diallo, le Maire de Ouagadougou Armand Pierre Beouindé, le président de la commission électorale nationale indépendante Ahmed Newton Barry…

dsc00014La cérémonie débutée autour de 22 heures par une lecture coranique à été marquée par le discours de rappel du thème du président de la communauté musulmane et des prêches en plusieurs langues. Dans son discours lu par le secrétaire général Abdoulazize Ouedraogo, le président affiche l’intérêt de la célébration de cet anniversaire pour un musulman. « La célébration du Mouloud pour un musulman contrairement aux autres fête traditionnelles de l’islam, doit servir de cadre pour revisiter l’histoire du prophète, pour en tirer les enseignements, s’inspirer de son exemple… » Nous dit le SG.

Cette fête du Mouloud intervient dans une période de quiétude sécuritaire et de terrorisme perpétré par des individus se réclamants de l’islam et qui prétendent faire le « djihad ». Le président de la communauté musulmane invite les fidèles à plus d’engagement et de vigilance afin de faire face à ses « Barbares islamistes ». Pour lui, le djihad ne recommande pas de tuer des innocents encore moins l’islam et le thème « Islam : religion de paix et de la tolérance » est interpelle tous les musulmans.

dsc00021Le président de l’assemblée nationale salut le choix du thème. « La communauté musulmane a placé la célébration du mouloud cette année sous le signe de la paix, de tolérance et de vivre ensemble dans la réciprocité et l’acceptation des uns et les autres, cela est un message très fort non seulement pour les musulmans du Burkina Faso mais aussi pour toutes les communautés religieuses du Burkina Faso » dixit Dr Salifou Diallo. Pour lui, « nous avons la chance de vivre avec des communautés religieuses tolérantes et qui prônent l’acceptation des uns et des autres » et « cela est une force pour le Burkina Faso » rajouté-t-il.

dsc00003« La commémoration du mouloud est un motif de satisfaction pour tout musulman parce que la venue du prophète est une occasion de miséricorde ». Nous fait savoir l’imam Ilboudo du CERFI. Pour l’imam la célébration de cette fête du Mouloud ne s’arrête pas à la joie mais aussi l’occasion de se rappeler du message et le comportement qu’à apporter le prophète et que tout musulman doit adopter dans sa vie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *