Nigeria : Amaju Pinnick réélu président de la Fédération Nigériane de Football

Amaju Pinnick, a été réélu le jeudi 20 septembre comme président de la Fédération Nigériane de Football (NFF), pour un deuxième mandat, malgré les doutes juridiques et politiques entourant le vote.

Selon des informations non confirmées, Chris Giwa, qui a été impliqué dans une lutte pour le pouvoir avec Pinnick, avait obtenu une ordonnance du tribunal pour arrêter les élections.

Le ministre des Sports, Solomon Dalung, avait mis en garde contre le vote, citant un précédent jugement de la Cour suprême qui a remplacé Pinnick avec Giwa en tant que président de la NFF.

Le conflit de longue date, résultant de la victoire de Pinnick sur Giwa en 2014, a conduit la FIFA à suspendre le Nigeria en juillet.

Jeudi, dans la ville de Katsina, au nord du pays, Pinnick, âgé de 43 ans et premier vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), a obtenu 34 votes pour battre l’ancien président de la NFF, Aminu Maigari, qui a reçu huit voix.

Taiwo Ogunjobi, ancien secrétaire général de la NFF, a recueilli deux voix, alors qu’il n’y a pas eu de vote pour le propriétaire du club amateur, Chinedu Okoye.

La majorité du comité exécutif précédent a été ramenée sur la promesse de continuité.

Le Nigeria s’est mis en collision avec la FIFA en juillet lorsque le ministère des Sports du gouvernement a ordonné à la NFF de se conformer à la décision du tribunal de renverser la victoire électorale de Pinnick en 2014 et reconnaître Giwa en tête.

En août, la FIFA a suspendu l’interdiction après que le gouvernement ait reconnu Pinnick et son comité exécutif en tant que leader du football au Nigeria.

Les observateurs de la FIFA et de la CAF étaient à Katsina pour suivre les débats, après quoi, Pinnick a appelé à l’harmonie et à des réformes pour réparer les divisions dans la course au sport au Nigeria.

“Dans quatre ans, nous avons traversé une période difficile et tumultueuse, des nuits sans sommeil”, a-t-il déclaré.

“Notre retour signifie que le football est le gagnant, une réconciliation totale de notre football. C’est la clé, c’est cardinal.

“Nous devons également entreprendre d’urgence certaines réformes de nos statuts et la voie à suivre pour tout le monde”.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *