1er Mai 2019: Edito de Aconews

La commémoration de la journée du 1er Mai constitue un devoir de mémoire pour les travailleurs de par le monde et elle a été marquée encore une fois au Burkina par une célébration unitaire. En effet l’Unité d’Action Syndicale malgré quelques difficultés qu’elle a connues ces derniers temps, a su faire preuve de cohésion pour réussir l’organisation de la Fête du travail.

La Bourse du Travail a accueilli un nombreux public composé de travailleurs, et de différentes couches de la population. L’Unité d’Action Syndicale (UAS) a saisi l’occasion pour restituer les faits de l’histoire aux générations présentes, tirer davantage les leçons des évènements sociopolitiques et économiques aux plans international et en liaison avec l’évolution actuelle de notre pays, afin de mieux les éclairer sur les défis à relever.

A l’occasion de la commémoration du 132ème anniversaire de la journée du 1er Mai, cette journée commémorative du massacre des ouvriers de Chicago, les secrétaires généraux des centrales syndicales et des syndicats autonomes, ont appelé leurs militants et l’ensemble des travailleurs du Burkina Faso à renforcer leurs structures syndicales, à se mobiliser pour que, dans l’unité d’action, ils puissent faire face aux graves conséquences de la crise multidimensionnelle du système capitaliste mondial.

Pour cette année 2019, la tradition n’a pas été respectée. La marche habituelle de l’UAS n’a pas eu lieu et le cahier de doléances n’a  pas été remis. L’UAS a préféré simplement organiser un meeting et remettre une lettre de protestation contre les retards dans la tenue des rencontres gouvernement/syndicats.

Un changement de méthode qui s’explique selon le président du mois de l’UAS Yamba Georges Koanda par la situation sécuritaire du pays. « En ce 1er mai 2019, le mouvement syndical a retenu de ne pas effectuer de marche en hommage à toutes les victimes des attaques terroristes, les éléments des FDS et nos camarades travailleurs notamment ceux du secteur de l’éducation, principales cibles de forces obscures », a-t-il indiqué.

 

La Redaction

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *