Affaire Norbert Zongo: la Cour de cassation française valide l’extradition de François Compaoré

François Compaoré

La Cour de cassation française a validé, ce mardi 4 mai 2019, l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, selon RFI. 

François Compaoré, accusé d’être impliqué dans l’assassinat du journaliste d’investigation burkinabè Norbert Zongo, à vu son pourvoi rejeté par la Cour de cassation française.

Cette décision Confirme celle de la Cour d’appel de Paris qui avait autorisé l’extradition de François Compaoré frère de l’ex-président Blaise Compaoré.

La prochaine étape avant sa remise à la justice burkinabè, est la prise de décret par le gouvernement français, autorisant son extradition. Ce décret est également susceptible d’un recours devant le Conseil d’État.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *