CAN 2019 : le Maroc s’offre encore la Côte d’Ivoire et se qualifie !

Après son entame timide à la CAN 2019 face à la Namibie (1-0), le Maroc a envoyé un message fort en dominant la Côte d’Ivoire (1-0) ce vendredi au Caire lors de la 2e journée du groupe D. Grâce à cette victoire convaincante face à des Eléphants décevants, les Lions de l’Atlas rejoignent l’Egypte, le Nigeria et l’Algérie en 8es de finale. C’est la 3e fois en l’espace de deux ans et demi qu’Hervé Renard fait mal à son ancienne sélection !

Il ne fallait pourtant que quelques secondes aux hommes d’Ibrahim Kamara pour se montrer dangereux dans ce choc, mais Saiss sauvait les meubles en repoussant sur sa ligne une tête de Kodjia. Très vite, on sentait les Marocains plus entreprenants et après une première alerte signée En-Nesyri dont la reprise frôlait le cadre sur un centre de Dirar, les Lions de l’Atlas ne tardaient pas à faire mouche. Auteur d’un un superbe slalom, Amrabat effaçait trois Ivoiriens avant de glisser un amour de ballon à En-Nesyri qui ajustait Gbohouo sur sa gauche pour ouvrir le score (1-0, 23e). Sur le coup, Aurier, qui couvrait l’attaquant, pouvait s’en vouloir…

La réaction ivoirienne était immédiate mais Gradel butait sur Bounou et le ballon revenait sur Pépé qui envoyait sa reprise dans le petit filet… Hormis cette action, les champions d’Afrique 2015, bien peu inspirés, ne se montraient guère dangereux et c’est le Maroc qui frôlait le 2-0 avant la pause lorsque l’excellent Amrabat s’effaçait sur une passe de Ziyech qui parvenait jusqu’à En-Nesyri. Mais cette fois, le buteur se heurtait à Gbohouo !

Des Eléphants sans répondant

Malgré les entrées de Cornet à la mi-temps puis de Bony 20 minutes plus tard, les Eléphants continuaient à se casser les dents en seconde période sur des Marocains tout en maîtrise. Alors qu’Aurier sortait sur blessure, les Ivoiriens frôlaient même le 0-2 lorsqu’En-Nesyri tentait une Madjer détournée par Gbohouo puisque lorsque Belhanda sollicitait le portier des Eléphants.

Les coéquipiers de Pépé attendaient les dernières minutes pour se montrer menaçants, d’abord sur un contact litigieux entre le Lillois et Amrabat dans la surface marocaine puis sur un retourné d’Ismaël Traoré capté par Bounou. Le Maroc frôlait encore le 2-0 dans les ultimes instants, mais Mazraoui trouvait la barre à la conclusion d’un contre d’école. Décevante ce soir, la Selefanto devra valider son billet lundi face à la Namibie.

Le classement provisoire du groupe D :  Maroc 6 points, Côte d’Ivoire 3 pts, Afrique du Sud 3 pts , Namibie 0 pt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *