Musique: Zion King B la voix des sans-voix

 Cette semaine nous vous présentons ZION KING B qui se définit dans le milieu du rap comme la voix des sans-voix. L’homme aux textes touchant, nous relate son parcours musical et ses projets à venir. Découvrons-le !   

  Qui est Zion King B, D’où vient ce nom et comment êtes-vous arrivé dans la musique ?

Zion King-B est un artiste musicien Burkinabé du nom de Bonkoungou Sidbé wendin David Laurent à l’état civil. J’ai commencé la musique dans les années 2000 dans un groupe rap constitué de trois personnes connus sous le nom de KDD (koudoumdé) à l’époque ce groupe fut lauréat de rap flow 2006, trois fois lauréat de rap inter-quartiers.

Mais J’évolue actuellement en solo avec un album de onze titres sortie en 2015 et baptisé ‘’Faisons la paix.’’ Le nom Zion king vient de mes fans à l’époque car je « déchirais grave » sur les scènes dans les Sound systèmes.

Comment vous vivez votre carrière d’artiste rappeur ? Avez-vous autres activités qui vous occupent ?

Dans ma carrière musicale, je me débrouille comme je peux avec mon petit studio dans le quartier où je m’inspire avec mes frères de temps en temps.  En dehors de cela, je suis agent commercial à Vivo Energy et c’est avec cette activité que j’arrive à m’en sortir.

Comment arrivez-vous à conquérir votre public alors que le rap perd du terrain au Burkina ?

J’évolue dans le rap qui semble être aux second échelons présentement mais pour moi c’est juste un temps de basse saison mais le rap reste un genre musical d’avenir. Il nous appartient en tant qu’artistes engagés dans le rap de bien travailler et d’œuvrer main dans la main pour mettre en valeur notre produit et que nos fans puissent apprécier. Je vois que sur le plan international la musique Burkinabé avance et je crois que le rap survivra à sa léthargie.

 L’une de vos chansons qui marque les esprits est le titre kiibdo. A qui s’adresse ce message, parlez-vous de votre propre histoire ou de quelqu’un d’autre ?

Kiibdo est une chanson que j’ai composée à l’intention de lancer un message à toute la population de s’unir pour aider les orphelins parce qu’ils souffrent trop dans leur vie et c’est une histoire réelle qu’un ami d’enfance a vécue et malheureusement, il n’est plus de ce monde.

 

 

 Quelles sont vos relations avec les autres artistes et plus précisément les rappeurs et quels sont vos projets ?

Nous, les artistes Burkinabé nous nous entendons bien surtout les rappeurs, par exemple, lors des prestations on se traite avec courtoisie sans oublier les featuring que nous faisons souvent ensemble. Je peux vous dire juste que chez les musiciens, l’union fait la force et c’est le pays des hommes intègre, le BURKINA FASO qui avance.

Je compte Organiser un festival de rap inter-quartiers dans les jours à venir et un nouvel album est en cours et beaucoup de prestations en perspectives…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *