ROOD-WOKO : Une police de veille pour lutter contre la fraude et de contrôle de qualité des marchandises

Le Syndicat National des Commerçants du Burkina Faso (SYNAT-COM-B) dans le cadre de la régularisation des marchés et yaars du Burkina Faso a installé hier jeudi, 29 décembre 2016 au grand marché de Ouagadougou, une équipe de veille et de contrôle de qualité des produits sur le marché. Cette équipe a pour mission de signaler ou de dénoncer toute forme de commerce illicite dans le grand marché Rood-Woko de Ouagadougou. La cérémonie d’installation à été présidé par le maire de l’arrondissement 1.

imag1146Ils sont plus de cent cinquante membres agents de veille. Composés d’hommes et femmes, ses jeunes commerçants au marché central de Ouagadougou ont pris l’engagement devant les commerçants et les responsables du SYNAT-COM-B de dénoncer toute forme de commerce non conforme au règlement en vigueur au Burkina. Cette équipe de veille entend contribuer à la lutte contre le commerce illicite. Ce geste est très significatif dans la mesure où il permettra de venir en aide au gouvernement qui pendant plusieurs années tente de prendre à bras le corps cette pratique du commerce illicite.

Le syndicat à travers cette action veut assurer la sécurité des commerçants et n’entend pas s’arrêter au grand marché nous dit le secrétaire général Roch Nagalo. « Il est temps pour nous les commerçants de prendre notre responsabilité et de faire face à ceux que veulent nuire notre commerce, de soutenir le gouvernement dans sa lutte contre le fraude et contrefaçons.

imag1155L’équipe de veille qui a été mise en place par notre syndicat veillera jours et nuits sur la qualité et la conformité des marchandises qui entreront au grand marché » dit-il. « En plus du grand marché de Ouagadougou, une équipe de veille sera installée dans les autres marchés et yaars du Burkina » rajoute-il.

imag1141En plus de l’installation de l’équipe, le syndicat a également procédé à la remise de chèque à deux associations ayant bénéficiés son soutien (l’association Pingd Wende de Sakariaré et l’association Wend Songda des commerçants); cela à travers sa société dénommée SOCSOCOM (Société de Coopérative de Solidarité Commerciale). Une société qui permet aux membres d’avoir des prêts bancaires pour financer leurs projets. Le secrétaire général quand à lui rassure les membres commerçants de l’aide et l’accompagnement du syndicat dans leur commerce. « Le SYNAT-COM-B à travers le fonds de solidarité œuvrera toujours à accompagner ses membres par le biais de la caution solidaire ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *