Situation nationale : La Coalition Nationale d’OSC s’en prend au président de l’assemblée nationale

Les réactions sur la question des un million bénéficié par les députés de la septième législature et les démissions en cascades des membres au sein des OSC continuent de refaire sur face. Le jeudi dernier, la coalition nationale d’OSC lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Ouagadougou dénonce la “liquidation” des Organisation de la Société Civile qui est orchestrée par le président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo. Elle le prend aussi pour responsable des « dérives » que connait le pays.

dsc00014 « De façon illustrative, notons que le l’assemblée nationale de notre pays avec à sa tête son président remporte la palme d’or en matière de mal gouvernance et de mauvaises pratiques ». C’est ainsi dit ; la coalition nationale d’OSC accuse l’assemblée nationale d’être responsable et pour appuyer son argument, le porte-parole de l’OSC Steeve Zampaligré indexe nommément le président de l’Assemblée Nationale Salifou Diallo d’être responsable. « Nous profitons de cette conférence de presse pour dénoncer une fois de plus la dérives totalitaires du président de l’assemblée nationale qui règne en seul maître absolu sur notre auguste parlement ».

dsc00018S’agissant de la liquidation des OSC, la coalition rétorque encore le président de l’assemblée nationale et prend l’opinion à témoin. « Nous profitons de cette conférence pour prendre l’opinion nationale et internationale à témoin sur la liquidation des l’OSC ».

Tout en condamnant ses actes, l’OSC demande au président de l’Assemblée Nationale de mettre fin à ces « projets malsains » car pour eux, « la liberté d’expression est reconnue dans nos textes, ce n’est pas en organisant des démissions au sein des OSC que vous réussirez à réduire les OSC au silence”. Elle invite le président du Faso à sortir de son « silence » face à cette situation.

Notons que cette coalition se compose d’une trentaine d’organisation de société civile

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *