TNT: les télévisions privées burkinabè devront payer une redevance de 75 millions

Les choses commencent à se dessiner pour la TNT au Burkina Faso. En effet, la diffusion analogique prendra fin au plus tard le 1er novembre 2019 et pour cela le comité de pilotage est à pied d’oeuvre pour tout mettre en place.

Réuni ce mardi 17 septembre 2019 sous la présidence du Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, le comité de pilotage de la Télévision Numérique Terrestre a évoqué le point concernant la redevance qui devra être payer par les télévisions privées.

A l’issue de la rencontre, il a été décidé que les presses privées devront verser à partir du 1er janvier 2020,  la somme de 75 millions pour que leurs programmes soient diffusés sur toute l’étendue du territoire national. Les télévisions confessionnelles bénéficieront quant à elles d’une baisse de 25% sur la redevance à payer. Rappelons que la redevance devra être verser annuellement.

Une mise au point sur les travaux d’installation des différents sites TNT implantés a été fait par le Ministre de la communication, Remi Dandjinou lors de la rencontre. 33 sites sur 37 sont déjà opérationnels, 3 sont en phase de raccordement et 1 site en attente de raccordement.

Une évaluation du déploiement de la TNT sur le territoire national sera fait prochainement par le comité de pilotage.

TIC MAGAZINE BF

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *