Mondiaux d’athlétisme 2019: Hugues Fabrice Zango s’offre la médaille de bronze à Doha

Exceptionnel concours du triple saut à Doha ce dimanche 29 septembre. Sur son ultime tentative, notre compatriote Hugues Fabrice Zango a battu le record d’Afrique et s’est emparé sur le fil de la médaille de bronze. 

Hugues Fabrice Zango a battu le record d’Afrique du triple saut en finale de Mondiaux de Doha. © Hannah McKay/Reuters

Quel concours du triple saut ! Et que d’émotions pour Hugues Fabrice Zango. Pendant la moitié du concours, le Burkinabè a été troisième de la finale du triple saut. Et puis, les spécialistes américains Christian Taylor et Will Claye ont haussé le ton, le Portugais Pedro Pablo Pichardo a brillé, et Zango a rétrogradé en 4e position.

Avant de s’élancer pour son 6e et dernier saut, celui qui s’entraîne en France sous les conseils de Teddy Tamgho pointait loin derrière Taylor et Clave, et même Pichardo semblait impossible à rattraper. Le Portugais occupait la 3e place avec un saut à 17,60m. Une marque supérieure aux deux records d’Afrique de Zango : 17,50m en plein air et 17,58m en salle.

L’actuel meilleur triple sauteur africain était en retard avec un meilleur saut à 17,56m, soit 4cm moins bien que Pichardo.

Et Hugues Fabrice Zango a sorti le grand jeu sur son ultime tentative. L’exploit a eu lieu. Avec un saut à 17,66m, le Burkinabè a explosé ses propres précédents records continentaux (16cm de mieux que son ancien record en plein air !) et délogé Pedro Pablo Pichardo du podium.

Il termine sur la 3e marche du podium derrière Christian Taylor (17,92m) et Will Claye (17,74m). Jamais un médaillé de bronze n’avait sauté aussi loin aux Mondiaux. Et Hugues Fabrice Zango devient le deuxième athlète africain médaillé aux Championnats du monde sur triple saut après la 3e place prise par le Nigérian Ajayi Agbebaku en 1983.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *