Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou: Maïza Sérémé passe le témoin à Harouna Yoda

Le président du Tribunal des grandes Instances de Ouagadougou a procédé ce jeudi 3 octobre 2019 à l’installation du nouveau procureur du Faso, Harouna Yoda. Il remplace ainsi Maïza Sérémé à ce poste. Le procureur Yoda dit placer son mandat sous le signe du relèvement des défis et le rapprochement de la justice aux justiciables. 

Harouna Yoda est le nouveau procureur du Faso en remplacement à Maïza Sérémé. Précédemment premier substitut du Procureur du Faso depuis 2015 près le Tribunal de grande Instance de Ouagadougou, il a été installé dans ses fonctions par le président du TGI de Ouagadougou.


«En prenant les rênes de la justice, je m’oblige à relever les défis et les exigences des justiciables. Le ministère public est un et indivisible c’est pourquoi chers collaborateurs j’attends de vous la loyauté et l’intégrité» a dit d’emblée le nouveau procureur. Je demande, ajouté-t-il, la collaboration de tous et l’appui de ministère de la Justice pour parvenir aux objectifs qui me sont assignés.

Sa prédécesseure Maïza Sérémé a reconnu les mérites de son successeur qu’elle qualifie un «homme intègre», «travailleur»«expérimenté» et un «assoiffé de la justice». Elle a souhaité que sa fonction lui procure satisfaction et s’est dit prête à l’accompagner dans sa nouvelle fonction.

Nous sommes venus à la tête de la justice à un moment post-insurrectionnel où l’incivisme a pris un grand pas. Il était difficile de faire respecter la loi. Toutefois, la procureure sortante reconnaît que le travail est noble, mais difficile tant beaucoup ne comprennent malheureusement pas le travail de la justice. Elle dit néanmoins avoir rempli sa mission avec succès.

Cette cérémonie répond principalement à deux objectifs :
Celui du respect des dispositions de l’article 1 19 alinéa 1 de la loi n° 50/2 015/ CNT du 25 /08/2015 portant statut de la magistrature qui dispose que « le magistrat est installé dans ses fonctions en audience solennelle de la juridiction à laquelle il est nommé ».

Né le 23 décembre 1975 à Ouagadougou, Harouna Yoda est magistrat, matricule 130 181 N première grade 3e échelon, marié et père de 3 enfants.

Y. Alain Didier Compaoré

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *