Afrik Pag-Ba : Le carrefour de rencontres d’affaires entre les femmes africaines à Ouagadougou

Ouagadougou abrite depuis ce jeudi 02 mars et ceux jusqu’au 9 mars 2017 la première édition de l’évènement dédié à la femme africaine dénommée Afrik Pag-Ba. Placé sous le parrainage de madame Julienne Kongo fondatrice du musée de la femme, cette première édition a réuni les femmes d’Afrique et de la diaspora de tous les secteurs d’activités à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a eu lieu dans la matinée d’hier dans la salle de conférence de la messe des officiers.

17094188_1466031700108201_1224959258_n“La contribution de la femme à la croissance économique”, c’est sous ce thème que les femmes africaines pencheront du 2 au 9 mars 2017. Organiser par la coordination Afrik Pag-Ba, cet événement qui est à sa première mettra en lumière les valeurs fondamentales de la femme africain, et son entreprise. Elle permettra aux femmes de faire valoir la pluralité de leur savoir-faire entrepreneurial. Afrik Pag-Ba vise également à rendre hommage à la femme africaine pour sa participation à la promotion de l’économie garant d’une intégration africaine.

17105617_1466031626774875_1101279430_nPendant une semaine, les femmes africaines seront formées par des experts en plusieurs métiers, cela à travers des séminaires, des ateliers, des échanges avec des entrepreneurs féminins, des rencontres d’affaires. Des expositions, des projections de films des femmes cinéastes sont aussi au programme de cette première édition. Un espace gastronomique a également été mis en place.

DSC00022“L’initiative de Afrik Pag-Ba est née d’une réflexion approfondie sur la situation de vie des femmes, de nos maman en générale, la souffrance qu’elles endurent au quotidien”, nous dit Constant Tegawendé, le promoteur du festival. Pour lui, tout développement passe par la famille et si les familles africaines se développent, sait que c’est l’Afrique qui se développe. “Le développement se passe à la base, dans nos familles et la femme peut entreprendre et réussir mieux que l’homme” rajout-il.

Il sera procédé à une vente aux enchères des objets plastiques et les fonds qui seront récolté à l’issue de cette vente seront repartis aux femmes sous forme de prêt pour le financement de leurs activités.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *