Reggae city festival : La 3e édition prévoit une belle affiche

La troisième édition du festival “Reggae City” se tiendra les 23, 24, 25 et 26 mars prochain à Ouagadougou. Considéré comme le plus grand festival de reggae au Burkina Faso, ce festival connaitra la présence des icônes de la musique reggae du Burkina et d’Afrique. Pour annoncer les couleurs, le comité d’organisation avec à sa tête Sama Karim alias Sams’k Le Jah était face à la presse pour dévoiler le programme d’activités du festival. C’était au cours d’une conférence de presse animé ce jeudi, 9 mars 2017.

DSC00008Après éditions qui ont connues un grand succès, le troisième rendez-vous des artistes et amoureux de la musique reggae se tiendra sous le patronage du ministre de la culture, des arts et du tourisme Tahirou Barry et le parrainage de Roland Pierre Armand Beouindé, maire de la commune de Ouagadougou.

DSC00012Le choix de ces personnalités politiques premier du genre après le journaliste et spécialiste du reggae Hélène Lee et l’artiste musicien Wango Roger se justifie selon le promoteur Sams’K Le Jah à 3 niveaux. « Il s’agit de la reconnaissance de la valeur qu’accordent ces autorités à la culture, cela à travers la disponibilité des espaces culturels et la pluralité des festivals qui se tiennent dans la ville de Ouagadougou; pour traduire l’engagement du premier responsable de la commune à la culture, en témoin ses visites et soutiens accordés aux espaces culturels; et de contribuer du côté des autorités communales à la sensibilisation sur des questions de santé publique comme les stupéfiants et l’alcools ».

Pendant quarts-seize (96h) heures, ces artistes et professionnels de la musique reggae partageront avec leurs frères Burkinabè leurs savoir-faire en reggae. Cela à travers des panels et des conférences-débats sur des thèmes variés (Le FCFA, la protection de l’environnent, les OGM, Cheick Anta Diop…), de partage d’expérience, des projections de films… et l’objectif visé à travers ce festival pour son promoteur est de faire de Ouagadougou un carrefour de reggae, à fédérer la jeunesse et à apporter des vibrations positives dans les cœurs. « Nous souhaitons que lorsqu’on cite deux pays ou trois pays où le reggae vit que le Burkina Faso soit une référence. C’est ça notre combat de tous les jours » dit-il.

Cette édition aura pour invité d’honneur Nkulee Dube, la fille de Lucky Dube qui atterrira pour sa première fois au Burkina Faso après le passage de son père en 1999. Elle viendra partager son expérience avec les reggae men Burkinabè. Il est également prévu une soirée d’hommage à Philippe Lucky Dube. Une soirée au cours de laquelle les artistes interpréteront en live les chansons de l’artiste.

L’innovation majeure pour cette édition de 2017 est le fait que le festival passe de 72 à 96 heures, la mise en place du deuxième site d’animation en live, la visite des sites touristiques, de Sa majesté le Mogho Naba… Le budget prévisionnel pour son organisation coûtera 40 millions de F CFA au comité.

Les artiste en prestation Sana Bob, Jah Vérity, Kajeem, Freeman, Baliku Roots, Natremy, Nana Sabari, Ismo Vitalo, Jean Zoé, King Faya, Nourath, Z’mo, Adama Dicko. La liste n’est pas exhaustive.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *