Arrondissement 3 de Ouagadougou : Les habitants marchent pour exiger le retrait de la motion de défiance introduit par un groupe de conseillers municipaux

Les habitants de Sig-Noghin, arrondissement 3 de Ouagadougou ont orgnisé une marche-meeting ce lundi 3 avril 2017 pour apporter leur soutien au maire Raïnatou Ouedraogo de l’arrondissement 3 dans ces actions et exiger le retrait de la motion de défiance formulé par un groupe de conseillers municipaux dudit arrondissement à l’en contre du maire.

DSC00004Hommes, femmes, ils étaient nombreux à sortir ce lundi au rond-point de Tampouy ses habitants de Sig-Noghin pour témoigner leur solidarité au maire. Partant du rond-point, ils ont ralliés la mairie de Sig-Noghin (environ 1Km) à pied en passant devant la brigade des sapeurs-pompiers. Ils avaient pour maître-mot « A bas !!!, les conseillers manipulés, à bas !!!, les conseillers corrompus » et cantonnaient l’hymne nationale. Ses hommes et femmes, convaincus que manœuvre a été instrumentalisée disent être déterminé à poursuivre leur lutte jusqu’au retrait de la motion.

DSC00012Une fois à la mairie, c’est deux pick-up remplis d’agents de la Compagnie de Régiment de Sécurité (CRS) qui a accueilli la foule. Et comme l’objectif était précis à savoir apporter le message de soutien au maire, les choses ne sont pas dégénérées et chacun à bien fait son travail. Dans son message lu par madame Bassolet Tènè, es habitants dénoncent leur « indignation » face au manque de maturité et aux manipulations de certains conseillers pour déstabiliser leur arrondissement. « Nous annonçons notre indignation face à ce que nous appelons un manque de maturité, et une manipulation des faits en vue de justifier un complot contre notre arrondissement, notre belle cité » dixit Tènè Bassolet.

Les habitants pointent du doigt les conseillers qui utilisent la voie de presse pour relater les discussions relatives aux activités de la mairie. « Depuis un certains moments, nous attendons certains conseillers utiliser la presse pour relater des discussions relatives aux activités du conseil de la mairie montrant ainsi leur incapacité à convaincre le conseil et de faire passer leurs idées ». Pour eux les motifs avancés par ces conseillers ne sont pas fondés et émanent de la hiérarchie et non de l’arrondissement. « Les motifs avancés même s’ils étaient vrai constituent des difficultés inhérentes au fonctionnement de nos administrations et ne saurait justifier la déchéance d’une autorité ». Ils ont enfin invité les conseillers à penser à ceux qui les a élu.

DSC00018Le maire ne souhaitant pas dire un mot sur le sujet a traduit toute sa gratitude à la population pour cette confiance et solidarité à son égard. « Je n’ai pas beaucoup de chose à dire. Je remercie très sincèrement cette population pour la confiance placée à ma personne et je les promets que je resterai toujours droite pour la gestion de cette mairie et je ne manquerai aucun moment de vous faire appel s’il le faut ».

En rappel madame le maire de l’arrondissement 3 est accusée dans ladite motion de défiance qu’elle a reçu le 31 mars dernier de mauvais management de l’arrondissement, mauvaise gestion des recrutements THIMO, l’opacité dans la gestion de l’arrondissement, manque de collaboration suffisante avec les membres de l’exécutif de l’arrondissement, mauvaise gestion du carburant, l’absence de compte rendu de la cérémonie de présentation du conseil municipal et enrichissement illicite. Et parmi le groupe de conseillers accusateur figure quatre conseillers du parti dont elle est issue.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *