Meeting du CFOP : Le NTD Juge “inutile” ce meeting

Le chef de fil de l’opposition Burkinabè (CFOP) organise ce samedi, 29 avril 2017 un meeting dans l’ensemble du territoire national. Depuis l’annonce de ce meeting, l’opinion semble être divisée sur la sur l’objet de ce meeting, notamment les partis politiques. Si certains le juge opportune, d’autre par contre trouve qu’il est inutile et c’est le cas du parti Nouveau temps pour la Démocratie (NTD) qui a animé ce mardi 26 avril 2017 une conférence de presse pour inviter ses militants à ne pas prendre part à ce meeting ou à se démarquer de ce meeting.

DSC00009Depuis l’annonce du CFOP de faire un meeting le 29 avril prochain pour analyser la situation nationale et lancer un programme autours duquel sera bâti dorénavant les différentes actions de l’opposition politique burkinabè, des organisations de la société civile (OSC) comme des partis politiques, n’ont pas manqué à critiquer cette démarche de l’opposition, qui selon eux, n’est pas opportun et pire, tend à empêcher le pouvoir actuel de travailler, selon eux. C’est le cas du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD), parti de la mouvance présidentielle. Dans leur conférence de presse, les militants et sympathisants du NTD ont estimé que « cette opposition veut empêcher le président Roch Kaboré de dérouler ses activités » comme il se doit. Cette politique, de l’avis de Vincent DABILGOU président du NTD, est de la « délation ». « C’est un meeting pour divertir le peuple », a-t-il insisté. « Nous ne sommes pas contre le meeting (…), seulement nous pensons que c’est inopportun », a-t-il ajouté.

Les journalistes présents à cette conférence de presse

Selon les conférenciers, le rôle principal que doit jouer l’opposition politique, « c’est de créer des garde-fous, des contre-pouvoirs en terme de jugement critique sur les actions menées par le pouvoir élu, par le truchement des débats d’idées contradictoires, de confrontations de positions, dans le but d’aboutir aux meilleurs options possibles pour le bien-être des populations ». Mais au lieu de cela, le NTD dit constater que les partis membres de l’opposition empruntent « l’option nuisible et non constructive de s’opposer pour diviser et arrêter le train de la relance économique mis sur rail » depuis l’accession du MPP (Mouvement du peuple pour le Progrès) au pouvoir.

DSC00015De l’avis des conférenciers, « le peuple burkinabè n’est pas dupe ». Selon eux, ce peuple sait faire la part des choses entre les efforts fournis par le gouvernement et les différentes actions menées par les partis de l’opposition. C’est ainsi que le NTD estime que dans la succession des activés de la coalition des partis de l’opposition, il y a des stratégies qui s’inscrivent dans une logique « nihiliste » de s’opposer pour « nuire et nier l’évidence » de la réconciliation « en marche ». Le NTD appelle cependant l’ensemble des parti politiques de l’opposition à se positionner résolument en de véritables forces démocratiques de propositions « constructives, pertinentes, patriotiques, et visionnaires » et ce, face à l’action gouvernemental.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *