Avec l’apparition du coronavirus au mois de mars, la fédération burkinabé de football qui avait été contrainte d’interrompre le processus de renouvellement de ses structures rattachées, s’est relancée ce week-end à la faveur du dé confinement et autres quarantaines et a pu mettre en place l‘ensemble des districts et 7 des 13 ligues régionales que comporte le Burkina Faso.

Le bureau élu de la Ligue des Hauts-Bassins avec le Président Issa Sidibé assis au premier plan

Basées sur les textes en vigueurs, les dispositions prises par la faitière du football burkinabé pour aboutir à des élections libres et transparentes, ont rencontrées partout, la même attention et la même disponibilité des acteurs du football qui s’y sont conformés avec beaucoup de maturité et de discernement.

De Tenkodogo à Dédougou en passant par Bobo-Dioulasso et Gaoua, l’esprit était convivial et empreint de Fair Play.

A ce point de vue, la région du centre –Est où l’on prédisait des élections chaudes, passionnées avec des risques de dérapages a constitué le meilleur exemple de ces votes.

Déclaré vainqueur à l’issue du scrutin avec 5 voix pour et 1 voix opposée, Mathieu OLAONIPEKUN a  reélu pour un nouveau mandat de quatre ans.

Autre exemple à mettre à l’actif de ces élections, c’est cette poignée de main enregistrée spontanément dans la région des cascades entre le candidat malheureux Issouf TRAORE et le vainqueur Issouf DRAME se promettant tous les deux à l’image de leur poignée de main chargée de symbole, de se mettre tous ensemble au service de la région et du Faso Football.

Que dire également de la région des Hauts Bassins où le président Issa SIDIBE candidat à sa propre succession a dû batailler dur, pour s’attribuer 27 voix sur 44. 17 voix s’étant purement et simplement opposées à sa réélection. La preuve que chaque électeur s’est exécuté devant l’urne en son âme et conscience et sans avoir eu à être poussé de l’extérieur par qui que ce soit mais plutôt mû chacun par ses propres convictions.

Photo de famille après la mise en place du nouveau bureau de la Ligue du Nord

Si bien que l’on ne pouvait s’empêcher de penser que les électeurs ont choisi tout simplement de se départir de toute démarche qui ramerait à contrecourant de l’évolution du football pour se conformer à l’esprit de la discipline qui repose avant tout, sur des valeurs profondes fondamentales de fraternité et d’honnêteté. Même dans la compétition.

Seydou Sidibé nouveau président de la Ligue du Nord

Dans la Région du Nord Seydou Sidibé ancien Secrétaire général de la Ligue a été élue président de la Ligue face à son challenger Issaka Ouédraogo dit Muller  qui félicité son adversaire qui a non seulement reconnu sa défaite mais s’est dit disposé à travailler avec le nouveau président et son bureau pour le rayonnement du football burkinabé.

Si l’image réfléchie de ces premières consultations observées dans les 7 régions explorées renvoie à des élections qui furent libres, claires et transparentes, personne ne peut douter que le processus des élections ne se poursuive dans cette ambiance.

Antoine Coulibaly nouveau président de la Boucle du Mouhoun
Mathieu Olanipekun président réélu de la Ligue du Centre-Est

C’est donc avec la même équité pour tous que la FBF entend mener le week-end prochain, la suite des consultations avec la même rigueur et les mêmes dispositions professionnelles pour la mise en place des 6 ligues restantes que sont l’Est, le Sahel, le Centre, le Centre – Nord, l’Est  et le Centre –Sud.
D’ailleurs le communiqué de presse rendu public par la FBF à la suite de cette première vague des élections et les satisfécits enregistrés dans les régions est très explicite à ce sujet.
L’autre raison qui pousserait les acteurs avertis du football à affirmer avec force que personne ne peut évoquer un quelconque manquement dans le Processus mis en place par la fédération burkinabé de football pour le renouvellement des Districts et des Ligues, est bien cette double supervision des élections et de son déroulement à la fois par des membres du Comité Exécutif et des Directeurs Régionaux des sports représentant la tutelle à ce travail strict de surveillance et de dénonciation en cas d’irrégularité
Or aucune irrégularité n’a été signalée dans aucune région et qui aurait pu freiner le processus qui consistait  à tenir dans un premier temps l’AG élective de la Ligue concernée et dont la cérémonie d’ouverture est présidée par le Directeur Régional des sports avant de confier la direction des élections à la Commission électorale acceptée de tous

C’est à l’issue d’une telle démarche conforme aux textes de la FBF (qui du reste n’est pas méconnue de la FIFA) que les présidents de Ligues suivants ont été élus
Mathieu OLEANIPEKUN – Région du Centre-Est avec 5 voix pour et 1 voix contre

Issa SIDIBE – Région des Hauts Bassins avec 27 voix pour et 17 voix contre

Bouraman SANNAN – Région du Plateau Central avec 8 voix sur 8

Seydou SIDIBE – Région du Nord avec 12 voix pour et 4 voix contre

Antoine COULIBALY – Région de la Boucle du Mouhoun avec 11 voix sur 11
Issouf DRAME – Région des Cascades avec 9 voix pour et 2 voix contre
Innocent Sansan DAH – Région du Sud- Ouest avec 6 voix sur 6
Des scores éloquents et hautement significatifs que la candeur poltronne de certains acteurs œuvrant en dessous de la jambe du football, ne peut et ne saurait remettre en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *