Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso : Le nouveau chef d’état-major de la gendarmerie nationale installé

Burkina Faso : Le nouveau chef d’état-major de la gendarmerie nationale installé

60
0

Le nouveau chef d’état-major de la gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel, Evrard Somda qui a pris le commandement ce vendredi, a promis de réorganiser son institution pour plus d’opérationnalité dans la lutte contre le terrorisme.

« Après une soixantaine d’années d’existence, il est impérieux que la gendarmerie nationale du Burkina Faso soit réorganisée, à l’image des gendarmeries sœurs de la sous-région, afin d’être pleinement opérationnelle pour répondre présente aux rendez-vous importants qui sont fixés », a déclaré le nouveau patron de l’institution, le lieutenant-colonel, Evrard Somda.

M. Somda s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à la caserne de Paspanga, au cours de sa prise de commandement de la gendarmerie nationale.

Pour lui, les dysfonctionnements constatés lors de la dernière attaque, survenue à Inata dans la région du Sahel rappellent l’urgence d’une réorganisation profonde de la gendarmerie nationale.

Il a expliqué que ce réaménagement va permettre à l’institution d’être autonome et efficace, sans aucun préjudice à la modernisation et les liens de fonctionnalité des autres armées.

Le dimanche 14 novembre dernier, une soixantaine de personnes dont 53 gendarmes et 4 civils ont été tués à Inata dans une attaque terroriste contre le détachement de la gendarmerie de ladite localité (Sahel).

Cette attaque qualifiée des plus « honteuses » a contraint l’ex- président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré renversé le 24 janvier 2022 par les militaires, d’opérer des changements aux commandements de l’armée et de gendarmerie nationale, afin de faire face à la dégradation de la situation sécuritaire.

Le lieutenant-colonel, Evrard Somda a précisé que sa priorité consiste à cultiver des valeurs de patriotisme et d’intégrité au profit de ses hommes dans la lutte contre le terrorisme.

Il compte renforcer, entre autres, le service social de la gendarmerie pour une assistance psychologique sur les théâtres d’opération, les infrastructures de formation et d’entrainement, les missions traditionnelles notamment générale du territoire, la sécurisation des personnes et des biens.

M. Somda compte également redynamiser les unités de police judiciaire et techniques dédiées aux investigations en matière de corruption, de fraude, de crimes économiques, de trafics divers, toute chose, qui selon lui, contribuera à assécher les sources de financement du terrorisme.

Evrard Somda est titulaire d’un master en Sciences criminelles et a été le commandant de la Légion de la gendarmerie nationale. Il a participé à plusieurs missions de maintien de paix en Afrique (Guinée -Bissau, Mali).

Le lieutenant-colonel est né en 1981. Il est marié et père de trois enfants. Il a été nommé Chef d’Etat major de la gendarmerie nationale (CEMGN), le 1er février 2022 par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Faso qui a renversé le président Roch Kaboré, le 24 janvier dernier.

Jeudi, ce sont les nouveaux commandants de l’Armée de Terre et de la Brigade nationale des sapeurs pompiers qui ont pris fonction.

Il s’agit du colonel Adama Néré, nouveau chef d’Etat-major de l’Armée de Terre en remplacement du colonel-major Gilles Bationo.

De même que le lieutenant-colonel Daba Naon, nouveau commandant de la Brigade nationale des sapeurs pompiers (BNSP) en remplacement du colonel Ernest Kisbédo.
Source : AIB

Previous articleBurkina/insécurité : Le petit séminaire Saint Kisito de Bougui a été incendié, un véhicule emporté
Next articleSauvegarde et restauration de la patrie : Le président Damiba a rencontré les chefs de circonscription administrative

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here