Accueil ACTUALITÉ Burkina/ putsch MPSR 2: Qui est le capitaine Ibrahim Traoré?

Burkina/ putsch MPSR 2: Qui est le capitaine Ibrahim Traoré?

520
0

Le capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, « plutôt timide » et « réglo ».

La fumée blanche s’est enfin échappée ce vendredi soir. Le MPSR renaît de ses cendres, puisqu’il était officiellement mort, avec la mise en place des organes de la Transition. Son nouveau président se nomme Ibrahim Traoré. Le jeune capitaine de 34 ans est réputé « très brillant » depuis son plus jeune âge.

Un parcours sans faute

Il débute ses classes à Bondokuy, dans le Mouhoun, où il obtient son certificat d’études primaires, puis son brevet d’études du premier cycle, avant de rallier Bobo-Dioulasso. Au lycée mixte d’Accart-ville de Bobo où il évolue, l’un de ses anciens camarades d’école témoigne qu’il était « plutôt timide et réservé, mais aussi « très intelligent ». Les membres de l’association des élèves et étudiants musulmans du Burkina (AEEMB) se souviennent également d’un garçon « très calme ». Après son baccalauréat obtenu en 2007, le jeune Ibrahim Traoré rejoint Ouagadougou pour poursuivre ses études à l’université Joseph Ki-Zerbo.

C’est en 2010 que Ibrahim Traoré intègre l’armée. 2 ans après, il porte ses premiers galons. Le jeune sous-lieutenant est affecté au régiment d’artillerie, basé à Kaya dans la région du Centre-nord, pour le compte de la 1re région militaire. Il évolue rapidement, en passant lieutenant en 2014 et capitaine en 2020.

« Il est réglo »

Membre du MPSR (Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration) depuis son avènement, il est fait chef du régiment d’artillerie en mars 2022. Pour les soldats qui ont servi sous son autorité, il jouit d’une grande confiance de ses camarades d’armes. « Il est réglo », nous souffle une source. Selon elle, Traoré est proche de ses hommes, volontaire et courageux. « On avait un poste avancé. Mais il faisait quand même des escortes pour nous rejoindre. Alors que ceux que nous avons relevés disaient que leur gars n’avait jamais mis pied sur place », raconte notre interlocuteur, avant d’ajouter : « il ne pouvait pas faire 6 mois sans aller dans un détachement ».

Le capitaine Ibrahim Traoré a également fait ses preuves lors de l’opération militaire Otapuanu en 2019 dans la région de l’Est, à laquelle il a participé pendant 7 mois. Il a aussi servi au sein du détachement de Markoye dans la région du Sahel, et dans plusieurs opérations dans le secteur nord du théâtre des opérations. C’est donc ce jeune capitaine qui a su convaincre les jeunes officiers faiseurs de roi pour le designer président du MPSR, à la place de celui qu’il avait contribué à installer le 24 janvier dernier.

Abdoul Fhatave Tiemtoré
Omega Médias

Previous articleMPSR 2 : Le discours du capitaine Traoré 
Next articleGendarmerie_nationale : 747 nouveaux sous-officiers au service de la Nation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here