Accueil ACTUALITÉ Diplomatie : Fin de mission pour Athanase Boudo au Canada

Diplomatie : Fin de mission pour Athanase Boudo au Canada

415
0

En fin de mission au Canada, Athanase Boudo Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire près le Canada et Représentant Permanant à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) adresse ses remerciements aux autorités et à ses compatriotes au Canada. Lisez plutôt son message sur sa page Facebook.

Je voudrais, en ce jour 15 avril 2022, au moment où ma fonction d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire près le Canada et Représentant Permanant à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) arrive à terme, sacrifier à une des traditions si chères à la pratique diplomatique, laquelle tradition voudrait qu’en pareille circonstance l’on puisse traduire sa reconnaissance à l’ensemble des acteurs directs ou indirects, qui, d’une manière ou d’une autre, ont œuvré à la pleine réalisation de ma mission.

D’emblée, il me plaît d’exprimer ma reconnaissance aux plus hautes autorités burkinabè qui, en 2017, ont bien voulu placer leur confiance en ma modeste personne en me confiant la responsabilité de représenter mon pays au Canada. Ainsi donc, j’ai eu le privilège d’officier pendant un peu plus de quatre ans, comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso près le Canada et auprès de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Au cours de cette noble et exaltante mission, de nombreux acquis ont été engrangés dans les domaines diplomatique, économique, culturel, éducatif, etc.
Aux autorités et au peuple canadiens, je tiens particulièrement à dire toute ma gratitude pour toutes les facilités à moi offertes, facilités sans lesquelles ma mission aurait été un saut dans l’inconnu. En effet, depuis le jour où j’ai foulé le sol canadien et ce, jusqu’au moment où je m’apprête à le quitter, j’ai toujours bénéficié et je continue de bénéficier de leur accompagnement, toute chose qui a contribué au renforcement des bonnes relations d’amitié et de coopération entre le Canada et le Burkina Faso. Au Canada, j’ai découvert un peuple rempli d’hospitalité et de courage, lesquels sont des valeurs caractéristiques des grands peuples.
Je m’en voudrais de ne pas reconnaitre le mérite des membres de la communauté burkinabè du Canada qui, tout au long de mon séjour, n’ont eu de cesse de répondre présent aux multiples sollicitations de l’Ambassade, à chaque fois que de besoin. La disponibilité et la présence des compatriotes vivant au Canada a constitué une véritable bouffée d’oxygène, dans la mesure où leur implication de tous genres dans les actions de l’Ambassade, a permis de relever les nombreux défis qui se rattachent à la gestion et à la protection des Burkinabè du Canada.

Ma reconnaissance va également à l’endroit des membres du corps diplomatique accrédité au Canada, qui n’ont ménagé aucun effort pour non seulement faciliter mon intégration dans le cercle des Ambassadeurs accrédités au Canada, mais surtout pour faciliter l’exercice de mes responsabilités d’Ambassadeur.
Les résultats engrangés ne sachant être l’œuvre de la seule personne que je suis, je voudrais saisir, l’ultime occasion qui m’est offerte pour témoigner ma profonde gratitude à l’ensemble de mes collaborateurs de l’Ambassade du Burkina Faso au Canada. Mes collaborateurs, grâce à leur dévouement et leur esprit de loyauté, ont constitué une pierre angulaire des résultats auxquels nous sommes parvenus.

Au terme de mon propos, permettez-moi de réitérer mes sincères remerciements à toutes et à tous et de saluer les bonnes relations de coopération et d’amitié qui existent entre le Canada et le Burkina Faso. Je formule le vœu que ces relations se renforcent au grand bonheur des peuples Burkinabè et Canadien.
Vive la coopération et le partenariat Burkina Faso-Canada !
Dieu bénisse le Burkina Faso !
Je vous remercie !

Previous articleMali : L’armée annonce avoir neutralisé Samir Al bourahn
Next articleSituation sécuritaire : Le Président du Faso séjourne à Barsalogho et Djibo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here