Accueil A LA UNE Enrôlement biométrique des pensionnés de la CARFO : 53 000 retraités seront touchés...

Enrôlement biométrique des pensionnés de la CARFO : 53 000 retraités seront touchés par cette campagne

504
0

Dans la matinée de ce mardi 2 juillet 2024 à Ouagadougou, le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma_Bazié, a procédé, au lancement officiel de la campagne d’enrôlement biométrique des pensionnés de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO).

Cette campagne d’enrôlement biométrique va concerner environ 53 000 pensionnés sur toute l’étendue du territoire burkinabè et à l’étranger.

Le ministre d’Etat, Bassolma_Bazié, dans son discours en tant que patron de la cérémonie, a félicité le Directeur général (DG) de la CARFO et ses collaborateurs pour la mise en œuvre d’un certain nombre de réformes engagées comme la digitalisation des paiements des pensions, la déconcentration des services de la CARFO et le développement du portail digital.

Pour lui, l’enrôlement biométrique permettra, entre autres, de soulager les pensionnés en réduisant considérablement la durée d’attente du contrôle physique annuel, d’améliorer l’accessibilité des prestations grâce à une nouvelle carte biométrique qui sera attribuée à la fin de l’opération d’enrôlement.

« Nos valeurs endogènes nous enseignent de toujours accorder une attention particulière aux questions qui touchent à la vie de nos aînés, de la veuve et de l’orphelin, car cela y va de notre futur », a soutenu Bassolma Bazié.

Pour la marraine de la cérémonie, le ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Dr Aminata Zerbo/Sabané, cette initiative s’inscrit dans la dynamique générale enclenchée par le Gouvernement qui s’est engagé résolument à une dématérialisation des services publics pour une Administration moderne avec des services de qualité, transparente et sans la corruption.

Le DG de la CARFO, Hyacinthe Tamalgo, a indiqué que le projet a été financé à plus de 750 millions francs CFA par de la Banque mondiale et mis en œuvre à travers le Projet d’appui à l’inclusion financière et l’accès au financement des petites et moyennes entreprises (PAIF_PME).

Le représentant résident de la Banque mondiale au Burkina, Hamoud Abdel Wedoud Kamil, a félicité les équipes du PAIF-PME et de la CARFO pour l’appui à l’aboutissement de ce projet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here