Accueil A LA UNE Entrepreneuriat communautaire : une mine semi-mécanisée bientôt fonctionnelle à Midebdo dans le...

Entrepreneuriat communautaire : une mine semi-mécanisée bientôt fonctionnelle à Midebdo dans le Sud-Ouest

345
0

Le Directeur de cabinet du Président du Faso, le Capitaine Martha Céleste Anderson Dekomwin MEDAH, représentant le Chef de l’Etat, a procédé ce jeudi matin dans la commune de Midebdo, province du Noumbiel, région du Sud-ouest, à la pose de la première pierre d’une unité d’exploitation semi-mécanisée de l’or.

D’un coût global de réalisation de 3 milliards de FCFA, la mine d’exploitation semi-mécanisée de Bielméra dans la commune de Midebdo témoigne de l’engagement du Président du Faso, le Capitaine Ibrahim TRAORE, à booster la contribution du secteur minier à l’édification d’une économie nationale forte et résiliente.

« C’est un sentiment de fierté, de voir que nous avons pu avancer ensemble jusqu’à ce jour, afin de pouvoir faire de nos rêves une réalité à travers l’Agence pour la promotion de l’entreprenariat communautaire (APEC) sous l’impulsion du Chef de l’Etat », a indiqué à la presse, le Directeur de cabinet du Président du Faso, à l’issue de la cérémonie.

Pour le Directeur général de l’APEC, Karim TRAORE, cette mine d’exploitation semi-mécanisée est le deuxième projet du programme de l’entrepreneuriat communautaire après l’usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso dont les premières boîtes sont attendues sur le marché courant septembre 2024.

Il a indiqué que ce nouveau projet inscrit dans le cadre de l’actionnariat populaire est le témoignage de l’engagement du Président du Faso « d’avoir cette souveraineté économique pour notre patrie et faire en sorte que les plus grands bénéficiaires de ces activités soient les populations ».

Selon M. TRAORE, les travaux de construction de cette mine sont prévus pour être exécutés dans un délai de huit mois tandis que la durée minimale de l’exploitation est de cinq ans extensible au regard des potentialités.

Cette unité, qui sera réalisée sur une superficie de 100 hectares, permettra d’accroître la contribution globale du secteur minier au développement socioéconomique du Burkina Faso. Il s’agira à travers ce projet porteur, de développer un secteur industriel compétitif, à forte valeur ajoutée et créateur d’emplois décents. Environ 150 emplois directs et 350 emplois indirects seront créés au profit des populations, selon Karim TRAORE.

Le Capitaine Martha Céleste Anderson Dekomwin MEDAH a invité les populations du Sud-Ouest à adhérer au programme de l’entrepreneuriat communautaire par actionnariat populaire pour le développement de leur région et du Burkina Faso.

Le gouverneur de la région du Sud-Ouest, le commissaire divisionnaire de police Boureima SAVADOGO, a indiqué que l’installation de cette unité va contribuer à booster l’économie de sa région qui enregistre un nombre important de sites d’exploitation artisanale de l’or.

Avec une production annuelle moyenne estimée à 58 tonnes d’or, le Burkina Faso est classé parmi les cinq meilleurs producteurs en Afrique aux côtés du Ghana, du Mali, de l’Afrique du Sud et du Soudan.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here