Triste nouvelle pour les habitants de Boudry dans la province du Ganzourgou. En effet, le Préfet de ladite localité, Eveline Rose Kafando, a été emportée, ainsi que tous les membres de la mission, par les eaux des pluies diluviennes du 14 juillet 2020.
Evelyne Rose Kafando
Les victimes étaient allées en mission pour le lancement des épreuves des examens scolaires. Parmi elles, on note la mort de madame le préfet de la commune de Boudry.

« Dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2020, de retour des centres de Boena et Makarga traditionnelle dans la commune de Boudry, les membres de la mission à bord du Toyota Land Cruiser « 4×4″ de la gendarmerie en voulant passer un radier construit dans un affluent se déversant dans le fleuve Nakambe ont été surpris et emportés par les fortes vagues », rapporte la Raadio Laafi de Zorgho.

Les corps sans vie des 5 missionnaires ont été pêchés par la brigade des sapeurs pompiers à 2 km environ du radier, poursuit la même source qui ajoute que les membres de la mission « ont été trouvés dans le véhicule vitres fermées après l’écoulement des eaux aux environs de 00h30 du mercredi 15 juillet ».

La mission était composée Mme Évelyne Rose Kafando, préfet de Boudry, de l’adjudant Chef de gendarmerie Désire Moyenga Commandant de Brigade Territoriale (CBT) de Boudry, du sergent chef de police Salam Sawadogo, de monsieur Dominique Zongo agent chef de service administratif de la préfecture et Wayalguin Naba de Yayika (Simon pierre), a précisé la radio Laafi de Zorgho.

Le préfet de Boudry Evelyne Rose Kafando qui a rendu l’âme mardi, avec quatre autres personnes, de suites d’une noyade, totalisait moins d’un mois de service.  En effet Evelyne Rose Kafando a été installée dans ses fonctions de préfet de Boudry, le 16 juin 2020.

Le commandant de la brigade de gendarmerie de Boudry l’Adjudant-chef Désiré Tendaogo Moyenga, a pris service en

l’Adjudant-chef Désiré Tendaogo Moyenga,

septembre 2019. Ces deux autorités ont perdu la vie mardi soir dans la commune de Boudry, quand le véhicule les ramenant de la supervision du lancement des examens, a été emporté par des eaux au niveau d’un radier.

On dénombre également trois autres victimes à savoir: le responsable administratif de la préfecture Dominique Zongo, le sergent-chef de police Salame Sawadogo et le chef coutumier de Wayalguin-Yayika.
Dans un communiqué, la gouverneure du Plateau-central Nana Fatoumata Benon née Yatassaye, a présenté ses condoléances aux familles des victimes et aux populations du Ganzourgou et de la région.
Le ministre des Infrastructures Eric Bougouma, originaire de la province du Ganzourgou, a fait part de sa profonde tristesse avant d’implorer la miséricorde de Dieu pour le repos des âmes des disparus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *