Accueil ACTUALITÉ Insécurité : Un bâtiment de l’Université de Ouahigouya incendié par des groupes...

Insécurité : Un bâtiment de l’Université de Ouahigouya incendié par des groupes armés

90
0

Ouagadougou à moins d’une dizaine de km de la ville a reçu une visite d’individus armés non identifiés au cours de la nuit du lundi 15 aout 2022. Selon nos recoupements avec des témoins rencontrés sur le site de l’Université, c’est aux environs de 21 heurs qu’ils se sont introduits dans la cours de l’Université . ils auraient auraient pris le soin d’abandonner leurs montures dans les buissons et puis rallier le site à pieds .

Les flammes ont dévoré des documents et du matériel informatique

A l’intérieur ils se divisés en groupes, certains encadrant le bâtiment principal d’autres défonçant les portes. Constat sur les lieux , c’est le secrétariat de l’institut de formation et de perfectionnement aux métiers et une salle abritant du matériel informatique qui ont plus accueilli la furie des flammes laissant des documents , des feuilles de composition en cendre , des photocopieuses et des imprimantes cramées . Le feu a aussi noirci une partie du plafond des locaux attaqués. Les assaillants auraient mis un long temps à se promener dans la cours de l’Université avant de se décider à partir vers 2 heures du matin .


Il faut le dire ,ceux qui tentent de démentir cette attaque ne rendent pas service à la population. Personne ne réjouit de cette situation, mais l’honnêteté recommande qu’on porte la bonne information aux citoyens afin qu’ils prennent conscience de la situation et prennent leurs précautions.

Certaines portes ont été défoncés à coups de pieds

On a tenté d’apporter les mêmes démentis suite à l’annonce de l’attaque du poste de contrôle de la gendarmerie à l’entrée de la ville de Ouahigouya dans la nuit du vendredi 29 juillet au samedi 30 juillet 2022. Alors qu’à la vérité, il y a eu belle et bien une tentative d’attaques, sauf que pour cette fois-ci les gendarmes ont anticipé pour la repousser.


Les sapeurs pompiers sont venus éteindre le feu au cours de la matinée du mardi 16 aout 2022
La preuve est que ces derniers temps, le poste de contrôle est établi à l’intérieur de la ville au cours de la nuit. Certains diront que c’est une capitulation qui ne dit pas son nom. Quelle sera la conséquence de ce déplacement nocturne de ce poste de contrôle ? Les HANI ne tenteront –t-il pas de le rejoindre à l’intérieur de la ville. Croisons les doigts.

Par FASO NORD INFO

Previous articleOpinion : Attention au risque d’une vraie guerre civile !
Next articleMercato-Football: Issa KABORE ou l’histoire d’un veinard à l’Olympique de Marseille!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here