Accueil A LA UNE Journée nationale de l’arbre au Burkina : « Arbre : Capital de...

Journée nationale de l’arbre au Burkina : « Arbre : Capital de résilience pour un développement endogène » au centre de la célébration

632
0

« Arbre : Capital de résilience pour un développement endogène », c’est sous ce thème, que s’est tenu le samedi 22 juin à Bobo Dioulasso, la célébration officielle de la 6e édition de la Journée Nationale de l’Arbre (JNA). La cérémonie a été placée sous le très Haut Patronage du Président du Faso Chef de l’Etat SE le Capitaine Ibrahim TRAORÉ représenté par son Premier Ministre, Chef du Gouvernement Me Apollinaire Joachim KYELEM de Tambèla.

La célébration de cette 6e édition marque officiellement le lancement de la campagne de reforestation sous les concepts « Mon institution/mon entreprise, mon bosquet » ;« Je reverdis mon domicile » ;« Un rond-point, un aménagement paysager » ;« Une rue/avenue, une plantation d’alignement » ;« Je reverdis mon lieu de culte » ;« Le bosquet des mariés » ;« Reverdissons l’espace de nos monuments « J’aménage mon centre de santé » ;« Une école, un bosquet » ,Cadre avec la vision des « 03 luttes » sous la Révolution, et est en cohérence avec les orientations stratégiques du Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PASD).


Dans le discours du Capitaine Ibrahim TRAORE, lu par le Ministre de l’Environnement de l’Eau et de l’Assainissement Roger BARO, cette édition 2024 de la JNA est une invite à un engagement individuel et collectif des citoyens afin d’inverser les tendances des effets de la désertification et du changement climatique. Au cours de cette campagne de reforestation 2024, il a invité tout citoyen vivant au Burkina Faso et les Burkinabè de l’extérieur à un engagement patriotique. Cet engagement consistera à reverdir leur territoire par tous les moyens pour avoir un taux de réussite d’au moins 70% de plants vivants après les deux premières années de plantation.

La campagne de reforestation qui a été lancée à cette occasion va permettre pour cette seule journée de mettre en terre plus de 70000 plants et plus de 6 millions de plants pour la campagne de reboisement de cette année 2024 sur toute l’étendue du territoire ; Ce qui va permettre au secteur de l’environnement d’accroitre sa participation au Produit Intérieur Brut (PIB) et de participer à la résilience des populations face aux conséquences de la situation sécuritaire.

Souleymane Ouédraogo 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here