Accueil A LA UNE Les activités de Qnet interdites au Burkina Faso jusqu’à nouvel ordre

Les activités de Qnet interdites au Burkina Faso jusqu’à nouvel ordre

1111
0

Le gouvernement burkinabè a interdit mercredi jusqu’à nouvel ordre les activités de Qnet. Selon un communiqué conjoint  signé par les ministres du Commerce Serge Poda, de l’Administration territoriale Émile Zerbo et de l’Economie Aboubakar Nacanabo, les représentants de Qnet au pays spolient les populations avec des services assortis de promesses de gains irréalistes et flatteurs.

« Il nous a été donné de constater la prolifération de certaines formes de vente par réseau exercées par les représentations de QNET au Burkina Faso. Ce système de vente pyramidale, consistant à proposer des produits et des services assortis de promesses de gains irréalistes et flatteurs, constitue une source d’enrichissement illicite pour ces représentations au détriment de la population.

Au regard des risques réels que présentent ces activités illégales, le Gouvernement porte à la connaissance de l’opinion publique, des représentations de QNET et ses promoteurs, que l’exercice des activités de vente pyramidale du réseau QNET est interdit sur toute l’étendue du territoire pour compter de la date de signature du présent communiqué et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, le Gouvernement attire l’attention du public sur la nécessité d’observer une grande prudence et vigilance face à ces cas d’escroqueries grandissantes. En tout état de cause, tout contrevenant à cette mesure s’expose à des sanctions conformément à la règlementation en vigueur. Le Gouvernement sait compter sur la collaboration et la compréhension de tous, pour le respect des termes du présent communiqué.

Pour signaler tout cas de non-respect des termes du présent communiqué, les dénonciations sont recevables aux numéros verts suivants: 80 00 11 84/85/86. »
Ouagadougou 10 juillet 2024,
Les ministres du Commerce Serge Poda, de l’Administration territoriale Émile Zerbo et de l’Economie Aboubakar Nacanabo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here