Accueil ACTUALITÉ Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police...

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

76
0
Six (06) présumés malfrats, appartenant à deux (02) réseaux distincts, qui viennent d’être appréhendés par la Police Nationale, à travers le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Baskuy (CPA/Baskuy).
Ces deux (02) réseaux s’adonnaient à plusieurs types d’infractions, notamment les vols d’engins à deux roues, les cambriolages des domiciles, les braquages sur les voies publiques et dans les auberges, la vente et la consommation de stupéfiants dans la ville de Ouagadougou.
Pour parvenir à leurs objectifs, ces présumés malfrats utilisaient trois (03) modes opératoires différents.
Suivant le premier, ils procédaient à l’avance à l’indentification des domiciles, avant de s’y rendre tard la nuit. Ils accédaient aux concessions par escalade des murs ou par effraction des ouvertures.
Relativement au deuxième mode, ils simulaient un cortège et obligeaient leur cible à marquer un arrêt. Une fois que la cible s’est immobilisée, ils désignaient deux d’entre eux qui l’assommaient avant de s’accaparer de tous ses biens.
Pour ce qui est du troisième mode opératoire, ils se rendaient dans les auberges, identifiaient les engins non mis en sécurité, divertissaient les gérants pendant et procédaient clandestinement à l’enlèvement des dits engins.
Au cours de leur interpellation, plusieurs objets ont été saisis par les enquêteurs. Il s’agit entre autres de neuf (09) motos, un (01) poste téléviseur et un lot de clés.
La Police Nationale réitère ses remerciements à tous les citoyens pour leur collaboration qui a permis d’atteindre ce résultat. Par ailleurs, elle invite les populations à demeurer toujours vigilantes et à poursuivre dans la même dynamique tout en dénonçant aux forces de l’ordre les cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
Previous articleProcès de Massourou Guiro contre certains membres du mouvement sauvons le Faso : Les peines vont  de 12 à 18 mois d’emprisonnement
Next articleCompte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 09 novembre 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here