Accueil ACTUALITÉ Situation sécuritaire : Le CERFI s’informe sur son évolution avec l’expert Sawadogo

Situation sécuritaire : Le CERFI s’informe sur son évolution avec l’expert Sawadogo

140
0

Ce samedi 17 septembre 2022 au siège du CERFI à Ouagadougou, les membres du Bureau Exécutif National, du Comité Directeur National, des imams, des cellules professionnelles du CERFI ont eu une séance d’échanges sur la situation sécuritaire du Burkina avec l’expert en sécurité, Mahamoudou Sawadogo.

La tenue de cette rencontre traduit la volonté du CERFI de contribuer à la recherche de solutions à ce phénomène qui endeuille les familles, accentue la souffrance des populations et met à rude épreuve notre vivre-ensemble. De la présentation de l’expert, on retient que la situation sécuritaire d’ensemble du pays demeure préoccupante et très complexe en dépit des efforts déployés par les Forces de Défense et de Sécurité.
Il a fait observer que dans les zones occupées par les terroristes, les options de résolution de la crise diffèrent, d’autant plus que les manifestations de la crise ne sont pas les mêmes partout. En autres solutions, l’expert souligne l’urgence de reconstruire la résilience de l’Etat, celle des institutions, des communautés et des personnes.

Dans cette lancée, il y a lieu d’examiner les motivations profondes des groupes armés, de savoir déterminer le contenu réel de la dimension ethnique ou religieuse de la crise et réconcilier les villes et les campagnes. Le CERFI, en tant que structure islamique bien organisée peut jouer un rôle majeur à cet effet, selon l’expert en sécurité. Pour sûr, cette rencontre a permis aux responsables du CERFI de mieux comprendre la crise sécuritaire ce qui va leur permettre de mieux contribuer à la recherche de solutions pour le retour de la paix dans notre pays.

Previous articleForces armées nationales : trois officiers supérieurs reçoivent des attributs de Général de brigade
Next articleOuagadougou : un individu suspect mortellement touché par une balle devant camp Guillaume

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here