Accueil ACTUALITÉ Tournoi de la paix 2e édition : As “Petit Poussin” s’adjuge le...

Tournoi de la paix 2e édition : As “Petit Poussin” s’adjuge le trophée

203
0

La finale de la deuxième édition du tournoi de la paix s’est jouée dans l’après-midi du dimanche 30 octobre 2022 à Ouagadougou dans le quartier Tampouy. Pour ladite édition, c’est l’équipe de As “Petit Poussin” qui est sacrée championne.

Cette édition est placée sous le thème : « La cohésion sociale et le vivre ensemble comme facteur de la paix et de la réconciliation nationale ». La compétition a débuté dans le mois d’août avec 30 équipes au départ. A l’issue des matchs éliminatoires c’est l’équipe de AS “Sorbito”  et celle de “Petit Poussin” qui sont arrivées en finale. C’est un tournoi initié par Boureima Tao dans sa vision de contribuer à renforcer le vivre-ensemble et la cohésion sociale entre les filles et fils de l’Arrondissement 3 par le canal du ballon rond.

Les joueurs en action.

Après une rencontre tumultueuse dans la première mi-temps, c’est dans la seconde période que l’équipe de “Petit Poussin” a ouvert le score à la 9e minute par un but à zéro. Dans l’esprit d’égaliser le but, l’équipe de “Sobrito” change sa tactique de jeu mais à leur grande surprise l’arbitre siffle la fin de la rencontre.
L’équipe vaincue (”sobrito) a reçu un trophée, une somme de 75 000 F CFA, un jeu de maillots et un ballon. ”Petit poussin” l’équipe vainqueur,  est repartie avec le trophée , une somme de 100 000 F CFA, un jeu de maillots et un ballon. Les troisième et quatrième s’en sont respectivement sortis avec une somme de 50 000 F CFA et 25 000 F CFA et un ballon.

Le promoteur Boureima Tao au milieu.

« Nous avons initié ce tournoi parce que notre pays vit un moment crucial de son histoire. Nous remarquons une déchirure du tissu social. La cohésion sociale est à rechercher dans le pays. A l’endroit de la jeunesse, parce que, qui dit population, parle de la jeunesse. Si nous inculquons à la jeunesse le vivre ensemble et la cohésion sociale, je pense que la population, dans son ensemble, peut avoir ces valeurs afin qu’il y ait une nation de paix », a indiqué le promoteur, Boureima Tao.

Le parrain Salif Guira au milieu.

Le parrain, Salif Guira, trouve que c’est un plaisir d’accompagner cette jeunesse et dit avoir trouvé la finale très belle. « Nous encourageons la population à soutenir la jeunesse pour qu’elle s’unisse afin de relever les défis auxquels le Burkina Faso est confronté », a-t-il mentionné, marquant sa disponibilité à accompagner les prochaines éditions rentrant toujours dans le cadre du rassemblement de la jeunesse.

Rendez-vous est donné à l’année prochaine pour la troisième édition.

Previous articleÉlection au Brésil : Les Brésiliens élisent Lula, un ancien dirigeant de gauche, dans une réprimande de Bolsonaro
Next articleBurkina Faso : l’armée a célébré son 62e anniversaire  sous le signe de la reconquête

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here