Accueil A LA UNE Altercation entre militaires et  groupe de jeunes à Nagrin : “Les militaires...

Altercation entre militaires et  groupe de jeunes à Nagrin : “Les militaires fautifs seront sanctionnés” ( CEMGA)

150
0

Ceci est un communiqué de l’Etat-major général des armées du Burkina Faso sur les bastonnades qui ont eu lieu le dimanche 8 janvier 2023 à Nagrin, sortie sud de Ouagadougou. Il informe que des sanctions seront prises contre « les militaires fautifs ».

Une altercation est survenue dans la soirée du samedi 07 janvier 2023 entre un militaire et un groupe de jeunes à Nagrin (Arrondissement 7). Suite à cet incident au cours duquel le militaire a été poignardé, un groupe de soldats a pris la malheureuse initiative de se faire justice le dimanche 08 janvier 2023 en s’en prenant aux riverains du débit de boisson où s’est produit l’incident.

Le Chef d’État-Major Général des Armées condamne avec fermeté ces agissements inadmissibles qui déshonorent les Forces Armées Nationales et ternissent leur image. Ces actes sont d’autant plus condamnables que le contexte sécuritaire actuel nous appelle à resserrer les liens entre militaires et civils pour faire face au terrorisme.

Des mesures conservatoires ont d’ores et déjà été prises en interne, et les militaires fautifs seront sanctionnés conformément au Règlement de Discipline Générale.

Tout en exprimant ses regrets aux populations, le Chef d’État-Major Général des Armées souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées au cours de cet incident malheureux.

Face à ces actes d’éléments isolés qui ne reflètent pas les valeurs de l’institution militaire, il demande aux populations de rester mobilisées derrière les Forces Armées Nationales pour la reconquête du territoire national.

La Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées

Ceci est un communiqué de l’Etat-major général des armées du Burkina Faso sur les bastonnades qui ont eu lieu le dimanche 8 janvier 2023 à Nagrin, sortie sud de Ouagadougou. Il informe que des sanctions seront prises contre « les militaires fautifs ».

 

 

Previous articleBrésil: Attaque de plusieurs lieux du pouvoir par des militants d’extrême droite pro-Bolsonaro
Next articleBurkina: L’UAS forme ses membres régionaux, sur la lutte contre le travail des enfants et le travail forcé dans la chaine de valeur du Coton

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here