Accueil A LA UNE Burkina Faso : Loi portant sécurité des systèmes d’informations adoptée à l’unanimité par...

Burkina Faso : Loi portant sécurité des systèmes d’informations adoptée à l’unanimité par les députés  

737
0

Le mardi 09 juillet 2024 à Ouagadougou, lors d’une séance plénière présidée par le président de l’ALT Dr Ousmane Bougouma, les députés de l’Assemblée législative de Transition (ALT), ont adopté à l’unanimité la loi portant sécurité des Systèmes d’information au Burkina Faso. La cérémonie a été marquée par la présence de la Ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Docteure Aminata ZERBO/SABANE représentante du Gouvernement.

Avant l’adoption du projet de loi portant sécurité des Systèmes d’information, madame la ministre a apporté des éclaircissements aux députés sur le contenu de cette loi à travers diverses questions posées.

 Dans sa prise de parole, madame la Ministre a indiqué que cette loi était attendue et mieux, elle sera très importante dans les dispositifs règlementaires au regard du contexte actuel du Burkina Faso et la dynamique dans laquelle le gouvernement s’est engagé pour faire du numérique la locomotive de développement pour tous les autres secteurs. « Comme vous le savez, nous sommes résolument engagés dans la dématérialisation des actes et procédures au niveau de l’administration pour sa modernisation, sa productivité, sa transparence et son accessibilité à tous les usagers. A côté, d’autres initiatives sont en vue pour faire du numérique un levier de notre développement socioéconomique », a-t-elle laissé entendre.

Elle Poursuit en ajoutant que dans ce processus, son département met en place des services en ligne avec des données sensibles donc exposent du même coup les données à caractère personnel qui sont certes accessibles aux usagers mais aussi à des personnes malveillantes pouvant porter atteinte à notre pays ou à nos structures. « Pour ce faire, il était tout à fait important et urgent de mettre en place tout ce qu’il faut en termes de textes et de dispositifs règlementaires qui peuvent sécuriser notre cyberespace, nos Systèmes d’information et nos articles numériques et cette nouvelle loi rentre dans ce cadre », a soutenu Docteure Aminata ZERBO/SABANE.

Selon toujours elle, cette loi va permettre d’avoir un cadre règlementaire et législatif qui vont  les permettre de mieux contrôler leur cyberespace, encadrer tous les fournisseurs et exploitants du  système d’information afin qu’ils puissent se conformer à un certain nombre de règles pour protéger les données des usagers.

Pour terminer, la Ministre a souligné que cette loi est simplement un outil mis à la disposition de l’Agence nationale de sécurité et des systèmes d’information (ANSSI) pour qu’elle puisse mieux jouer son rôle avec tous les acteurs de l’écosystème et d’ajouter que l’ANSSI et les autres acteurs doivent travailler en synergie pour mieux protéger le cyberespace Burkinabè.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here