Accueil A LA UNE Burkina Faso : Me Guy Hervé Kam “est libre” mais doit se...

Burkina Faso : Me Guy Hervé Kam “est libre” mais doit se présenter deux fois par jour au tribunal militaire (Bâtonnier)

722
0

Le Bâtonnier du barreau burkinabè , Me Siaka Niamba a confirmé l’information cet après-midi à la presse, Me Guy Hervé a regagné son domicile . L’avocat Guy Hervé Kam et par ailleurs président du mouvement politique SENS a été libéré ce 10 juillet, dans la soirée.

Selon Me Ambroise Farama, il a rejoint son domicile de Ouagadougou, accompagné de ses avocats. Quelques heures plus tôt, ses Conseils avaient indiqué qu’il resterait à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) le temps que les “mesures de sa libération soient opérationnelles”Initialement prévue hier, puis repoussée pour ce 10 juillet à 9h, c’est finalement aujourd’hui dans la soirée que Me Kam a été libéré. Il jouit ainsi de la décision de la Chambre de contrôle du tribunal militaire qui a ordonné, lundi, sa libération.

Les conditions de sa mise en liberté, selon Me Ambroise Farama, s’apparente à une “résidence surveillée”. Par exemple, il doit remettre son passeport au juge d’instruction. Il lui est également interdit de quitter la ville de Ouagadougou. Et ce n’est pas tout. Le coordinateur du mouvement Servir et non se servir devra se présenter deux fois par jour au tribunal militaire (le matin à 9h et le soir à 16h) pour notifier sa présence.

En rappel, la justice militaire burkinabè a indiqué que maître Guy-Hervé Kam est mis en examen pour « complot contre la sureté de l’État » et « association de malfaiteurs ». L’avocat, qui a été détenu quatre mois au secret, a été libéré puis immédiatement arrêté le 29 mai par des hommes armés et cagoulés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here