Accueil A LA UNE Contingent exceptionnel complémentaire de la classe 2023 : 882 soldats renforcent les rangs...

Contingent exceptionnel complémentaire de la classe 2023 : 882 soldats renforcent les rangs de l’Armée Burkinabè

393
0

La présentation au drapeau national du contingent exceptionnel complémentaire de la classe 2023 s’est déroulée le vendredi 31 mai 2024 à Bobo-Dioulasso. C’est un contingent de 882 soldats dont 250 filles.

Les rangs des Forces de défense et de sécurité (FDS) se sont renforcés avec les effectifs du contingent complémentaire de la classe 2023. Recrutés à titre exceptionnel, le contingent complémentaire de la classe 2023 fort de 882 a été présenté au drapeau national par le commandant de la 2e région militaire, le chef de bataillon Lassané Porgo. Cette sortie marque ainsi la fin de deux mois de formation initiale militaire.

Issus entièrement des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), la cohorte de ce contingent, aux dires du commandant le Groupement d’instruction des forces armées (GIFA), le chef de bataillon Yves Bambara, est constituée d’hommes et de femme d’un niveau du primaire (79,62%, et d’illettrés (20,38%).

Reçus au GIFA le 4 avril dernier, ces anciens VDP ont obtenu des résultats « très satisfaisants », selon le commandant Bambara.

Avec une moyenne de classe de 13,97/20, le patron du GIFA a estimé que cette performance témoigne du sérieux des apprenants tout au long de leur séjour au groupement d’instruction.

Afin d’être efficaces et porter main forte à leurs frères d’armes, le chef de bataillon Yves Bambara les a invités à entretenir, préserver et améliorer les connaissances et les aptitudes acquises pendant les deux mois de durs labeurs, de dépassement de soi dans la sueur et le sang.

Le terrain et l’école, leur fait savoir le chef de bataillon Bambara, sont deux réalités différentes.
C’est pourquoi, il leur a demandé d’être des « soldats dignes et intègres ».
« Ces VDP qui ont déjà combattu avant d’être recrutés connaissent la situation du pays.

C’est d’ailleurs pour défendre la patrie qu’ils se sont d’abord engagés comme VDP, et aujourd’hui soldats. Je leur demande de rester dans cette dynamique de la défense de la patrie, et de mettre l’intérêt général au-dessus de tout », les conseils du commandant de la 2e région militaire, Lassané Porgo, aux soldats qui viennent de finir leur formation initiale militaire.

Source : AIB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here