Accueil ACTUALITÉ Énergie : Signature par le Burkina Faso des mémorandums essentiels pour le...

Énergie : Signature par le Burkina Faso des mémorandums essentiels pour le lancement de sa première centrale nucléaire

576
0

Le Burkina Faso s’engage dans un projet ambitieux avec la construction de sa première centrale nucléaire. Le mercredi 5 juin 2024, à Saint-Pétersbourg, le Ministre de l’Énergie, Yacouba Zabré Gouba, et le Directeur Général de ROSATOM, le géant russe de l’énergie atomique, Alexey Likhachev, ont signé trois mémorandums essentiels pour lancer ce projet historique. Ces accords marquent une avancée majeure dans la feuille de route initiée en mars dernier, passant d’intentions à des engagements concrets.

Selon la Direction de la Communication et des Relations Presse du ministère en charge de l’Énergie, la prochaine grande étape sera la venue des techniciens russes au Burkina Faso pour entamer les discussions sur les études préalables à la construction de la centrale, ainsi que la signature d’un accord intergouvernemental qui définira le cadre global de cette coopération nucléaire. Le Ministre Gouba a annoncé qu’il enverrait des invitations à ROSATOM dès le mois prochain pour concrétiser cette phase.

« Ces échanges entre les deux parties prendront en compte les aspects liés au mode de financement et au site de la future centrale. L’utilisation du nucléaire dans d’autres domaines comme la santé, l’agriculture et l’industrie dans sa globalité sera également prise en compte », a détaillé ladite Direction.

Depuis octobre 2023, le Ministère de l’Énergie et ROSATOM ont montré leur détermination à accélérer ce processus. « Nous voulons aller très vite suivant les instructions du Président du Faso », a souligné le Ministre Gouba. Alexey Likhachev a ajouté qu’il est crucial que les populations voient rapidement les avancées de ce projet. « Il faut passer à la pratique » a-t-il indiqué

Les trois mémorandums signés lors du Forum Économique de Saint-Pétersbourg couvrent des domaines clés parmi lesquels, la formation du personnel, la sensibilisation et l’adhésion des populations, ainsi que l’évaluation et le développement de la centrale nucléaire.

Ce projet qui vise à produire plus d’un gigawattheure d’électricité, symbolise une avancée significative vers la souveraineté énergétique du Burkina Faso et promet des retombées économiques et sociales considérables. Sa réalisation pourrait transformer le paysage énergétique du pays et ouvrir de nouvelles perspectives pour son développement.

Source : Direction de la Communication et des Relations Presse du Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières/Sidwaya

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here