Accueil A LA UNE FIFA Qatar 2022: l’Argentine écarte les Pays-Bas aux tirs au but et...

FIFA Qatar 2022: l’Argentine écarte les Pays-Bas aux tirs au but et rejoint la Croatie en demi-finale

113
0

Qualifié in extremis contre les Pays-Bas, Lionel Messi s’est félicité de la prestation de ses partenaires, mais en a profité pour critiquer l’arbitrage d’Antonio Mateu Lahoz, une vieille connaissance de Liga.

L’Argentine l’a fait ! Alors qu’elle dominait le match et menait 2-0 en quart de finale de la Coupe du Monde 2022, l’Albiceleste a craqué en fin de match et s’est fait rejoindre au score, après dix minutes de temps additionnel. Et au terme d’une séance de tirs au but à haute pression, Lionel Messi et ses partenaires ont arraché la qualification contre les Pays-Bas. Pour le plus grand bonheur de l’attaquant du Paris Saint-Germain, qui n’est plus qu’à deux matchs de s’offrir le seul trophée qui manque à son palmarès.

«L’Argentine est en demi-finale, car elle a montré qu’elle savait jouer, avec intensité, la même envie de se battre. On joue tous ensemble, même si on souffre et si on a du mal, on le fait pour notre peuple. Je l’ai dit pendant tout ce Mondial, on profite de tout cela, ça nous rend très heureux», a d’abord expliqué le capitaine argentin au micro de beIN Sports. Avant de revenir sur cette qualification aux tirs au but et cette demi-finale contre la Croatie. «C’est vrai qu’on ne pensait pas en arriver jusqu’aux penalties, on a trop souffert de comment tout ça s’est passé, c’est un quart de finale, on a souffert comme on a pu et c’est impressionnant car on y est arrivé (…) La Croatie ? Cela va être un match très dur, la Croatie a battu le Brésil, ils ont de très bons joueurs, c’est une équipe qui travaille depuis plusieurs Coupes du monde avec ce même entraîneur».

Mais Lionel Messi en a surtout profité pour critiquer l’arbitrage d’Antonio Mateu Lahoz, une vieille connaissance de Liga. En effet, les médias catalans et argentins ont tout de suite pris à partie l’arbitre espagnol, qui, selon certains, auraient une dent contre Lionel Messi et le FC Barcelone. M. Mateu Lahoz avait expulsé deux joueurs catalans (Ousmane Dembélé et Ronald Araujo) en une minute, en fin de rencontre contre le Séville FC, en 2019

Juste avant d’entamer leur quart de finale contre les Pays-Bas, les Argentins ont évidemment été marqués par l’élimination prématurée de leur meilleur ennemi brésilien, contre la Croatie. De quoi donner encore plus de motivation pour Lionel Scaloni, qui a décidé de passer à cinq défenseurs pour cette rencontre, avec l’entrée de Martinez dans le onze, afin de contrer l’armada offensive néerlandaise composée de Depay, Gakpo et Bergwijn.

Et s’ils ont effectué une bonne entame de match, à l’image de la première occasion obtenue par Bergwijn (9e), les Pays-Bas ont ensuite subi les offensives argentines tout au long de la première période. L’attaque de l’Albiceleste n’était pas non plus flamboyante, mais l’illumination de Messi est (encore) venue pour faire basculer la rencontre. Laissée libre dans sa zone de prédilection, La Pulga a fait la différence facilement et s’est amusé avec Aké, avant de servir merveilleusement Molina pour l’ouverture du score (1-0, 35e).

Assez logiquement, l’Albiceleste menait alors au score face à une équipe oranje décevante, par rapport à ce qu’elle avait montré jusqu’à présent dans ce Mondial 2022, au Qatar. Les Néerlandais n’ont pas réussi à trouver la faille. Même au retour des vestiaires, c’est l’Argentine qui a montré un meilleur visage. Messi était d’ailleurs proche de doubler la mise, mais son coup-franc effleurait la barre transversale (63e). Et après un contact de Dumfries avec Acuna dans la surface, le Parisien a finalement fait le break sur penalty, au grand bonheur de son peuple (2-0, 73e)

Impuissants, les Néerlandais ont réussi à réduire le score grâce à une tête de Weghorst (2-1, 84e). Et alors qu’on s’attendait à voir une fin de match gérée par l’Argentine, les Pays-Bas ont poussé jusqu’au bout. Et sur un dernier coup-franc concédé par un Paredes catastrophique depuis son entrée, Weghorst, après une belle combinaison, parvenait à égaliser et s’offrir un doublé pour faire exploser toute la Hollande (2-2, 90e+11)… et laisser place encore aux prolongations. Et là encore, l’Albiceleste poussait… mais Noppert se montrait vigilant et poussait l’Argentine jusqu’aux tirs au but.

La qualification s’est donc jouée à rien. Et grâce à un Martinez en feu, qui a arrêté deux penalties, l’Argentine a fait le plus dur et s’est qualifiée aux tirs au but ! Sous les yeux d’un Brésil en pleurs, l’Argentine peut célébrer cette qualification en demi-finale contre la Croatie, même si elle s’est fait très peur jusqu’au bout, alors qu’elle tenait le match pendant 80 minutes. Et elle peut dire merci à son génie Lionel Messi, maintenant à deux matchs de pouvoir soulever le dernier trophée qu’il lui manque de toute sa carrière.

Previous articleSONABEL: Suspension temporaire d’électricité ce samedi 10 décembre 2022 à Kossodo, Bendogo, Ouid-Tooghin, Nioko1, Bargo, Gampéla, Burkina Equipements, LIBS Brasserie, SIBALUB, Usine DIA, MAVICO, Gonsé, Gomissin, Zingdsin, Komsilga, PROPHARM, Dayoubsi, Silmissin, Bonheur-Ville, Belle-Ville, Saoré, Baonam, Lougsi, Boansa et Bassinko.
Next articleMusique gospel : Le chantre Ives présente son premier album intitulé « Privilège »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here