Accueil ACTUALITÉ Ouagadougou : Un réseau de présumés cyber escrocs mis aux arrêts par...

Ouagadougou : Un réseau de présumés cyber escrocs mis aux arrêts par la Police Nationale

128
0

Un réseau fort de six  (06) membres, dont l’âge est compris entre 23 et 31 ans, qui était basé à Borgo, dans la commune rurale de Saaba est mis aux arrêts par la police Nationale.

Ces individus s’étaient adonnés à plusieurs types d’infractions liées notamment à la cybercriminalité, au faux monnayage, à l’usurpation d’identité, à l’escroquerie, à l’atteinte à l’intimité d’autrui et à la détention et la consommation de stupéfiants.
Leur mode opératoire consistait à envoyer des invitations à plusieurs personnes surtout féminines sur Facebook avec de faux profils assortis de photos d’un homme à la peau blanche et un contact téléphonique étranger.

Des conversations étaient alors engagées avec celles qui répondaient favorablement et se poursuivaient même sur WhatsApp. Ainsi diverses offres alléchantes étaient proposées aux victimes parmi lesquelles des aides financières, des promesses d’héritage, d’emplois et de relations amoureuses. Une fois la confiance établie, les présumés malfrats réussissaient par des manœuvres à obtenir de leurs victimes des dépôts d’argent via Orange money, money Gram ou Western union vers un compte à l’étranger. Et dès que le dépôt était effectif, leur complice à l’étranger récupérait l’argent et se chargeait d’envoyer à chaque membre sa part du gâteau. C’est ainsi que le gang a fait plusieurs dizaines de victimes de plusieurs nationalités et les différents montants transférés s’élèvent à près de 11.500.000 FCFA.

Grâce à la collaboration des citoyens, le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°04 (ex Nongr-Mâasom) a réussi à démanteler le groupe et à saisir entre leurs mains des téléphones portables, des sachets de cannabis et divers autres objets.

La Police Nationale remercie les populations pour leur collaboration qui permet d’engranger d’énormes résultats dans le cadre de la lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes. Par ailleurs, elles les invite à toujours demeurer vigilantes, à se départir des offres d’origine douteuse rencontrées surtout sur les réseaux sociaux et à poursuivre la dynamique de la dénonciation à travers les numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

Previous articleDroits des personnes handicapées : Un atelier pour son effectivité au Burkina Faso
Next articleSoupçons de détournement de l’argent des VDP : l’Armée ouvre une enquête

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here