Accueil A LA UNE SONABEL: plus de 800 arbres plantés pour une résilience contre le changement...

SONABEL: plus de 800 arbres plantés pour une résilience contre le changement climatique

441
0

Le personnel de la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) à travers l’Association pour la Préservation et la Restauration de la Nature (APRN), s’est mobilisé le samedi 13 août 2022  avec les partenaires sociaux que sont les syndicats, la mutuelle des travailleurs et les différentes associations de la SONABEL sur le site du bosquet de la SONABEL basé à la Centrale photovoltaïque de Zagtouli pour une activité de reboisement.

Le personnel de la SONABEL a sonné la grande mobilisation pour le reboisement de ce samedi 13 août 2022

Le Burkina Faso est un pays fortement impacté par les effets du changement climatique. Il est impérieux de trouver les  voies et moyens pour développer sa résilience face à la situation et la plantation d’arbres est l’une des meilleures formes d’adaptation que la SONABEL ait trouvée, d’autant plus que la végétation est le grand puits de carbone issu des activités de production surtout thermique de la SONABEL.

Cette activité de reboisement selon la présidente du Conseil exécutif de l’APRN, et directrice des ressources humaines de la SONABEL  Chantal Ouattara/Ilboudo  vise à compenser le déboisement des grands espaces que la SONABEL provoque dans le cadre de ses activités. C’est la deuxième édition du reboisement après celle de 2021 intervenue le 6 août 2021 sur le même site . «En saison sèche, une équipe va se charger de l’arrosage des plants. Nous avons bon espoir que d’ici l’année prochaine le taux de survie sera plus intéressant que celui que nous avons enregistré lors du premier reboisement qui était de 72,3%», a poursuivi, la présidente de l’APRN Chantal Ouattara.

La présidente de l’APRN en compagnie du DG et du SG de la SONABEL, et du Directeur provincial de l’environnement du Kadiogo

Ce 13 août, 800 plants constitués des diverses espèces locales et exotiques dont des baobabs, du néré, des tamariniers, des jujubiers greffés, des  lianes, du moringa, des manguiers, des citronniers, des papayers et autres plants ont été mis en terre sur un espace d’environ un hectare clôturé en grillage pour éviter l’impact des animaux errants. Ce reboisement a été fait dans une bonne ambiance sous les conseils des techniciens de la direction provinciale de l’Environnement du Kadiogo.

Daniel Sermé Directeur Général de la SONABEL

«La SONABEL dans la construction de son réseau électrique détruit la nature. Pour la réalisation des couloirs de lignes, on est obligé de faire des élagages, des dessouchages. Donc il y a absolument nécessité de prendre des mesures compensatoires », a déclaré le directeur général de la SONABEL, Daniel Sermé dans son message de lancement du reboisement. , expliquant que le reboisement qui se fait chaque année vient matérialiser l’action de son institution dans la lutte contre les effets néfastes du changement climatique.

En réponse à la demande d’un plus grand soutien de la SONABEL aux activités de l’APRN, M. Daniel Sermé a rassuré les membres de l’APRN de son entière disponibilité ainsi que celle de ses collaborateurs à accompagner l’association pour la réussite de sa mission.

Le directeur général de la SONABEL a annoncé à l’occasion qu’il va instruire les structures de la SONABEL en charge de ces questions pour examiner toutes les possibilités et prendre les dispositions nécessaires pour faciliter la prise en charge des activités de l’APRN.

Previous articleRoukia : Le remède contre le mal des génies
Next articleMali: les 49 militaires ivoiriens inculpés et écroués pour «atteinte à la sûreté de l’État»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here