Accueil A LA UNE CAN 2021: Sita Sangaré accepte les excuses de Lazare Banssé

CAN 2021: Sita Sangaré accepte les excuses de Lazare Banssé

65
0

La crise entre l’ancien président de la FBF, le Colonel Major Sita Sangaré et son successeur Lazare Banssé a trouvé un dénouement à l’amiable suite à l’intervention du ministre des Sports, de l’Autonomisation des Jeunes et de l’Emploi et du Président du Comité National Olympique et des Sports Burkinabè. En effet, en réponse à la lettre de demande d’excuses de Lazare Banssé et de son porte parole Antoine Battiono, Sita Sangaré a accepté les excuses dans un esprit d’apaisement à travers un communiqué de presse publié ce 28 décembre 2021

COMMUNIQUE DE PRESSE

Je tiens avant tout propos à rendre un vibrant hommage aux frères d’arme tombés sur le champ d’honneur ainsi qu’à toutes les autres victimes de la barbarie terroriste.

Notre pays traverse actuellement des moments extrêmement difficiles, aussi, l’intérêt supérieur de la nation est le seul qui mérite d’être considéré.

J’ai donc décidé, après mûre réflexion, d’accéder à la requête du Ministre des Sports, de l’Autonomisation des Jeunes et de l’Emploi et du Président du Comité National Olympique et des Sports Burkinabè et d’accepter les excuses de la Fédération burkinabè de football (FBF).

 

Je ne donnerai donc pas suite à ma plainte consécutive au communiqué en date du 21 décembre 2021 de la Fédération Burkinabè de football.

La FBF a sans doute voulu, par son communiqué, protéger les intérêts supérieurs du football Burkinabè.

 

En tout état de cause, Le Colonel major Sita Sangaré n’a jamais et ne portera jamais atteinte aux intérêts supérieurs du Burkina Faso en particulier ou de l’Afrique en général.

 

Notre équipe nationale s’apprête à défendre les couleurs du Faso à la grande fête continentale du football qu’est la Coupe d’Afrique des Nations.

 

Tous à l’unisson et sans a priori, mobilisons-nous derrière eux jusqu’à la victoire finale.

 

Ouagadougou, le 28 décembre 2021

Colonel-major Sita Sangaré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here