Accueil A LA UNE Eliminatoires coupe du monde 2026 : Les Etalons perdent la bataille du...

Eliminatoires coupe du monde 2026 : Les Etalons perdent la bataille du Caire contre les Pharaons

654
0

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, les Etalons du Burkina affrontaient pour le compte de la 3ème journée le leader du groupe, les Pharaons d’Egypte au Caire. Seconds avec 4 points dont 2 de retard sur le grandissime favori, les poulains de Brama Traoré avaient la lourde tâche d’infliger une contre performance aux coéquipiers de Mohamed Salah.  

Le maitre à penser des Etalons devra trouver les bonnes combinaisons contre la Sierra Leone

Conscients de la lourde tâche qui les attendaient dans cette partie, les Etalons timorés par l’enjeu du match et la renommée de l’adversaire commencent difficilement leur rencontre. Disposés en 4-4-2, les Etalons sont dominés dans tous les compartiments et surtout au milieu de terrien où les seconds ballons sont laissés aux égyptiens.

Profitant d’un début de match raté côté burkinabè, les Pharaons saisissent l’opportunité pour ouvrir le score matinalement par Mahamoud Hassan à la 3ème minute. Un but matinal qui plonge les garçons de Brama Traoré dans un doute total et entraine un naufrage collectif. Une situation tout à fait favorable aux égyptiens qui n’en demandent pas mieux et enfoncent le clou à la 7è minutes par le même joueur. Sonnés et perdus sur la pelouse, le coach réorganise sa troupe. Blatti Touré, Gustavo Sangaré et Sacha Bansé se remobilisent. Le côté droit totalement inexistant, où passe les vagues adverses est soutenu par le milieu. Les attaquants Dango Ouattara et Lassina Traoré deviennent plus mobiles et gênent les premières relances égyptiennes.

Franck Lassina Traoré en réduisant le score à signer  son retour avec les Etalons

Les Etalons sortent ainsi la tête de l’eau après le quart-heure de jeu. Gustavo Sangaré se signale par une frappe qui passe à côté des buts du portier égyptien. Le réveil des burkinabè permet à Sacha Bansé de récupérer un ballon après un pressing. Son action est suivie  d’un raid solitaire de Dango pour réduire le score sans résultat.  Des actions qui ont le mérite de réveiller les égyptiens qui sont déjà dans la gestion. Procédant par contre attaque, ils donnent des frayeurs aux supporters burkinabè après un contact dans la surface de réparation, mais l’arbitre kényan indique le point de corner.

                        La révolte des Etalons en seconde période 

Vexés et conscients d’être passés à côté de leur match en première période, les Etalons entament la seconde période avec une grande détermination, celle de refaire leur retard. Ainsi le maitre à penser procèdent à un triple changement avec la sortie de Blatti Touré, Gustavo Sangaré et Ousséni Bouda et les entrées de Hassan Bandé, Cédric Badolo et Saidou Simporé. Des réajustements qui ont le mérite de booster les Etalons et donner de l’allant. Les Egyptiens qui étaient dans un confort en première période sont bousculés. Les seconds ballons sont la propriété de Fanck Lassina Traoré et ses coéquipiers.

Il reste la principale arme offensive des Etalons

Très remuant, Dango Ouattara garde le rythme et se signale pour permettre au Burkina d’obtenir un corner à la 47è minutes. les Etalons maitrisent le jeu et la frappe de Hassane Bandé à la 50è minutes passe à côté des montants égyptiens. Un pressing des burkinabè finit par payer à la 55ème minutes. Sur un coup franc de Cédric Badolo ,Saidou Simporé au second poteau remise pour Edmond Tapsoba sur un coup de tête manque de lober le portier égyptien. A l’affut, Franck Lassina Traoré en renard de surface envoie le ballon dans les buts.

Une réduction du score qui galvanise Steeve Yago (Capitaine) et ses partenaires qui poussent pour l’égalisation. Fin tacticien et expérimenté, le coach Hossam Hassan procède à des changements pour casser la bonne dynamique des burkinabè. Pour calmer la furilla des Etalons, Mohamed Salah et ses partenaires passent par des attaques placées et monopolisent le ballon. Ainsi ils parviennent à la 67è minutes à se montrer dangereux sur une frappe que le portier burkinabè Kylian Nikiéma stoppe.

Crédité d’une bonne prestation, Kylian Nikiéma a beaucoup soulagé les Etalons par ses arrêts

Face au refus de jeu des Pharaons et à l’envie des Etalons, le match perd en intensité, même si Mohamed Ouédraogo sur son côté essaie de créer le danger pour le Burkina. Il est suivi par Lassina Traoré à la 75è minutes et à la 82è par Mohamed Konaté qui se signale dès son entrée et oblige le portier égyptien à sortir le grand jeu pour garder les pharaons vainqueurs de leur 3ème match en autant de match. Leaders avec 9 points, les Pharaons prennent le large et mettent les burkinabè à 5 points qui perdent une place au profit de la Guinée -Bissau pour être 3è. Un classement qui pourrait changer avec la 4ème journée des éliminatoires où le Burkina accueille la Sierra Leone à Bamako le lundi 10 juin 2024.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here