Accueil A LA UNE Panafricanisme : Kémi Seba déchu de sa nationalité française

Panafricanisme : Kémi Seba déchu de sa nationalité française

871
0

Le militant panafricaniste Kemi Seba, connu pour ses positions contre la France et l’Occident, a été déchu de la nationalité française par un décret rendu public ce mardi 09 juillet 2024 au Journal officiel de la République française, selon des médias locaux. Le concerné lui même sur sa page Facebook, a déclaré être libéré du fardeau et il estime que cette décision « vient très en retard » parce qu’il a quitté la France depuis bientôt 14 ans et brûlé le passeport depuis plusieurs mois déjà.

Le Béninois Kemi Seba, de son vrai nom, Stellio Gilles Robert Capo Chichi, 42 ans, ‘’est déclaré avoir perdu la nationalité française.

Ce retrait est « une reconnaissance (TRÈS PEU STRATÉGIQUE) de votre part, de l’efficacité de mon travail politique contre VOUS AUTRES, les tenants de cette Françafrique », déclare-t-il.

« Plus de nationalité française ? Gloire à Dieu. Libéré je suis de ce fardeau. J’ai quitté la France depuis bientôt 14 ans à cause de sa politique néocoloniale et de sa négrophobie systémique que je combats depuis l’Afrique frontalement. J’ai de plus brûlé le passeport depuis plusieurs mois déjà.

La décision du conseil d’Etat vient très en retard, mais mieux vaut tard que jamais. Ma lettre de demande d’abandon de nationalité trônait, comme nous l’avions annoncé au conseil d’État, sur le bureau de mon avocat depuis plusieurs mois au cas où ce même conseil désavouerait le ministère de l’intérieur. Tout rentre dans l’ordre désormais.
C’est maintenant que tout commence. Courage à vous, car vous venez de nous rajouter des tonnes de litres d’essence dans notre moteur politique », a-t-il conclu sur sa page Facebook.

Rappelons que Kemi Seba est aujourd’hui à la tête du groupe ‘’Urgence panafricaniste’’ et dispose d’une certaine audience sur les réseaux sociaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here