Accueil SPORT OFFICIEL : Le SGA de la CAF démissionne

OFFICIEL : Le SGA de la CAF démissionne

144
0

Anthony Baffoe vient de faire l’annonce à ses désormais ex collaborateurs, au terme d’une vidéo conférence organisée ce mercredi, 30 juin 2021, en mi-journée.

C’est désormais officiel : Anthony Baffoé ne fait plus partie des effectifs de la Confédération africaine de football (CAF). Le Ghanéen vient d’annoncer sa démission de son  poste de Secrétaire général en charge du football ET DU développement de l’institution panafricaine de football. Celle-ci est survenue au terme d’une vidéo-conférence organisée ce mercredi, 30 juin 2021 avec, ses désormais, ex-collaborateurs. Un point à l’ordre du jour: «l’annonce de cette démission, uniquement», susurre un ancien collaborateur du SGA. L’échange s’est achevé peu après 15h.

La démission d’Anthony Baffoé devrait prendre effet à compter de ce jour. L’ancien Secrétaire général adjoint de la CAF a notamment précisé à ceux-là qu’il considère, dorénavant, comme ses ex-collaborateurs, «de ne plus lui envoyer les courriels pour demander les approbations, les signatures et autres», nous confie un cadre de la maison ayant pris part à la rencontre virtuelle sus-évoquée.

Homme de principes

Anthony Baffoe est né le 25 mai 1965 à Bonn (capitale de l’ancienne République Fédérale d’Allemagne). International ghanéen de football, il a notamment  évolué au poste de défenseur. Il était réputé rude sur l’homme dans son jeu. Le colosse joueur fait l’essentiel de sa carrière en Allemagne, mais passe également deux ans au FC Metz. Il compte 16 sélections en équipe du Ghana avec laquelle il a disputé la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1992.

Plus tard, l’ancien international intègre la Fédération ghanéenne de football. En 2006, le multilingue est nommé responsable des relations internationales au sein de ladite fédération. Dans la même mouvance, il est copté comme membre du Comité d’organisation local de la Coupe d’Afrique des Nations «Ghana 2008». Ce après quoi il intègre la Confédération africaine de football (CAF) où il fera valoir ses qualités : amoureux du travail bien fait, Anthony Baffoé ne s’est pas souvent accommodé d’un certain type de comportement de ses pairs, au Caire. Tout comme pendant son fonctionnement, il était contre toutes formes de tricherie. C’est un homme rigoureux, un homme de principes

A la démission, il y a quelques mois, de l’ancien Secrétaire général par intérim de la CAF, le Franco-marocain Abdelmounaïm Bah, il est proposé à Anthony Baffoé de le responsabiliser. Le Ghanéen décline poliment l‘offre. Depuis les changements intervenus à la tête de l’instance faîtière du football continental, les relations du SGA avec sa tutelle ne sont pas au beau fixe. L’entrée en jeu de la «nouvelle CAF», une expression chère au successeur de Bah, le Suisse Véron Mosengo-Omba, s’est accompagnée d’une vague de licenciements, mais aussi de démissions en cascade de plusieurs cadres du Caire.

Anthony Baffoe a d’ailleurs été annoncé partant le 6 juin 2021. Soit huit jours après son départ du Cameroun. Il était à la tête de la mission d’inspection conjointe CAF/FIFA du mois de mai . Toutefois, le Ghanéen a savamment entretenu le mystère. Puisqu’au Caire, aucune information n’a fuité. D’ailleurs, au plus fort de la rumeur, il effectue sa dernière mission officielle au Cameroun en tant que SGA. Il est à la suite de son SG pour une mission de travail avec le Comité d’organisation local de la CAN 2021. Un sujet qu’il maîtrise de fonds en comble, puisque celui-ci a fait partie des dossiers dont il avait charge.

Source : AZ sport

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here