Accueil A LA UNE Hervé David Honla quitte l’équipe du Grand Café

Hervé David Honla quitte l’équipe du Grand Café

45
0
Hervé David Honla a décidé de ne plus participer à l’émission ni en tant qu’invité, ni en tant que chroniqueur pour des raisons personnelles. Il l’a fait savoir sur sa page Facebook ce matin. Lizez plutot son poste:
“Je voudrais en toute sincérité et après avoir au préalable informé sans aucun couac hier, l’équipe du GRAND CAFE dirigée par Commandant Papus ZONGO ; que je me retire définitivement de cette émission pour des raisons personnelles.
Je ne serai plus présent ni en tant qu’invité, ni en tant que chroniqueur. Je voudrais humblement remercier du fond du cœur Commandant Papus, qui certainement m’en veux énormément de ne l’avoir pas consulté en aparté. Ça fait certes dix ans que j’y suis, mais il était tant de partir. C’est la deuxième tentative. La première fois, je lui avais signifié mon désir de me retirer, mais à cette époque, il m’avait dissuadé. Cette fois-ci, j’ai décidé d’informer officiellement toute l’équipe, ensuite vous.
Je voudrais également remercier toute l’équipe de LGC (Le Grand Café) pour leur abnégation et le respect sans cesse qu’elle a fait preuve à mon égard. Cette équipe est suffisamment outillée pour mener à bien cette aventure sans moi. Commandant est un très très bon guide. Je présente mes excuses à ceux et celles que j’ai profondément vexé soit par mes prises de positions ou mes actes peu catholiques.
A l’endroit des téléspectateurs, je suis vraiment navré d’avoir été offensant, désagréable, brutal voire effronté. Des comportements qui ne sont pas dignes de porter la nationalité burkinabè. Je m’en excuse énormément.
Quant aux différents invités qui ne m’ont jamais porté dans leur cœur, toutes mes sincères excuses, d’avoir, pour certains détruit leur image et pour d’autres, leur carrière. Ce n’était pas mon intention. Quand j’y pense encore, je suis très accablé et très émoussé. Je vous demande pardon.
Finalement, beaucoup avaient raison ; à 48 ans on est trop vieux dans le métier de journaliste culturel et de chroniqueur, surtout quand on a faim.
Je réitère encore mes sincères excuses à commandant Papus pour cette dernière sortie maladroite sans l’avoir informé avant tout le monde. Je souhaite que cela n’affecte pas nos relations qui datent de 20 ans. Il me connait bien plus que tous les citoyens burkinabè. Car si je suis arrivé jusqu’à ce niveau, c’est à 90% grâce à lui.
Pleins succès au GRAND CAFE….”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here