Accueil ACTUALITÉ Loroum : Le déplacement des populations se poursuivent

Loroum : Le déplacement des populations se poursuivent

78
0

Selon l’AIB les populations de plusieurs villages du Loroum continuent de fuir les exactions terroristes tandis que l’étau se resserre toujours sur la ville de Titao.

Un nombre important d’hommes armés, plus de deux cents personnes à motos selon certains témoins, ont fait irruption dans le village de Dougouri, localité située à une douzaine de kilomètres de Titao, le lundi 17 janvier 2022 aux environs de 7h.

Ils ont sommé les populations de quitter le village dans un délai de soixante-douze heures.

Le même jour, aux environs de 17 heures, la colonne armée est revenue sur  les lieux pour s’assurer de l’exécution de son ultimatum.

« C’est une psychose générale qui s’est emparée des habitants du village. Ce qui a provoqué une forte débandade au sein des populations » souligne un témoin sous couvert de l’anonymat.

Certains sont allés à Titao tandis que d’autres ont trouvé refuge à Rambo, bourgade située à mi-chemin entre Titao et Ouahigouya.

Les attaques armées se sont multipliées ces derniers mois autour de la ville de Titao qui manque de produits de première nécessité, à cause de l’embargo qui pèse sur elle.

« Les ravitaillements organisés par l’armée n’arrivent pas à combler les besoins des populations. Nous n’avons aucun médicament, même pas une capsule pour soigner un simple mal de tête » alerte un habitant déboussolé.

 

Des groupes armés vont de village à village, pillant systématiquement tout sur leur passage.

Après Noogo et Illigué à l’Ouest, ils ont mis le cap sur Sillia et You au Sud et maintenant Dougouri, créant ainsi la jonction avec les villages vides de la commune de Ouindigui.

En plus des habitats et boutiques saccagées, les hommes armés s’attaquent désormais aux installations des compagnies de téléphonies mobiles afin d’isoler et d’asphyxier la zone.

Depuis le vendredi 13 janvier 2022, les réseaux téléphoniques sont considérablement perturbés.

La ville de Titao a longtemps tenu tête aux groupes armés terroristes grâce en grande partie à l’engagement des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Mais l’assassinat d’une quarantaine de personne dont l’un de leur emblématiques leader ‘’L’Hadji Yoro’’, le 23 décembre 2021 aux environs de You, semble avoir désorganisé la résistance.

 

Previous articleAcadémie Militaire Georges Namoano/Pô : 112 nouveaux officiers d’actives et 3 officiers spécialisés présentés au drapeau
Next articleDécès du directeur du protocole de la Primature: Le Premier ministre Lassina Zerbo salue la mémoire du disparu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here