Accueil ACTUALITÉ AG des EPE : Des résultats satisfaisants, malgré un contexte difficile

AG des EPE : Des résultats satisfaisants, malgré un contexte difficile

92
0

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé ce 15 juillet 2021 à Ouagadougou, au nom du président du Faso, la 22e session de l’Assemblée générale des établissements publics de l’Etat (EPE). Elle se tient sous le thème : « La qualité des services rendus aux usagers des établissements publics de l’Etat : enjeux, mesures et perspectives ». Le rapport de l’exercice 2020 des 94 EPE et 18 Fonds nationaux qui ont transmis leurs bilans financiers, présente des résultats satisfaisants, malgré le contexte difficile.

La cérémonie d’ouverture de cette 22e session de l’Assemblée générale des établissements publics de l’Etat (EPE) a été marquée par le discours d’ouverture prononcé par le chef du Gouvernement, ainsi que la présentation du rapport sur la gestion des EPE exercice 2020, et la communication inaugurale sur le thème de la session.

Pour Christophe Joseph Marie Dabiré, l’AG des EPE est un cadre d’échanges constructifs sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance publique. Elle permet, dit-il, d’évaluer les performances des établissements publics dans leur mission de production de biens et de services publics.

« C’est aussi une instance qui donne l’occasion au gouvernement, de remplir un devoir républicain, celui qui exige la transparence et la redevabilité en matière de gestion des affaires publiques », a précisé le Premier ministre dans son discours d’ouverture.

Malgré le contexte difficile, le chef du gouvernement a dit noter de façon globale, que les indicateurs de performances enregistrés au titre de l’exercice 2020 sont assez satisfaisants pour l’ensemble des EPE et des fonds nationaux.

En effet, selon l’exposé fait du rapport de gestion 2020, les recettes propres des EPE ont enregistré une hausse de 15,61% au cours dudit exercice. Cette performance a contribué à améliorer le taux de couverture de leurs dépenses de 114,4% en 2019 à 115,5% en 2020. Aussi, la plupart des résolutions et recommandations formulées lors des sessions antérieures sont soit entièrement mises en œuvre, soit en cours de l’être.

Tout en reconnaissant le mérite des responsables de ces structures publiques dans les résultats atteints, Christophe Joseph Marie Dabiré a fait remarquer que les efforts restent insuffisants en termes d’exécution des budgets qu’enregistrent certains EPE. Il a aussi déploré l’augmentation sans cesse des dépenses de fonctionnement qui, très souvent, évincent les efforts d’investissement, ainsi que la hausse continue de la dette de certains établissements.

En lien avec le thème de cette Assemblée générale, le Premier ministre a invité les dirigeants des EPE, à adopter cette approche fondée sur la recherche de « qualité » qui consiste à considérer l’usager du service public comme un client que l’établissement doit satisfaire au maximum.

DCRP/Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here