Accueil ACTUALITÉ Ambassadrices de l’environnement : Un projet pour dire non, aux déchets plastiques...

Ambassadrices de l’environnement : Un projet pour dire non, aux déchets plastiques au Burkina 

1150
0

Le lancement officiel du projet, les ”Ambassadrices de l’Environnement’’ (AE) s’est déroulé ce samedi 17 décembre 2022 dans l’après-midi à ”Lafi yaar’’, situé dans le quartier Nonsin de Ouagadougou. C’est un projet piloté par Zongo Sibri Ablassé Zabda, artiste musicien, comédien, et président de l’association Wakat. L’objectif du projet est de mener des campagnes de sensibilisation sur les effets néfastes des décchets plastiques dans les différents marchés et yaar du Burkina Faso, tout en proposant des alternatives viables pour la protection de l’environnement.

Les ”Ambassadrices de l’environnement’’ est un projet initié par l’association Wakat dans le cadre de sa campagne,  promouvoir le changement ”d’Afric-Plastic”. Les Ambassadrices de l’Environnement, ce sont vingt (20) femmes constituées de commerçantes, des acteurs de tri, des leaders de la société civile, et du monde politique qui sont formées aux effets néfastes des déchets plastiques ainsi qu’aux méthodes de communication, de sensibilisation et de plaidoyer à travers le théâtre et le conte, afin qu’elles soient des relais sur la gestion des déchets plastiques au Burkina Faso.

Zongo Sibri Ablassé zabda artiste musicien, comédien, président de l’association Wakat

Zongo Sibri Ablassé zabda artiste musicien, comédien, président de l’association Wakat, a indiqué que ce  projet vise à sensibiliser la population à un changement de comportement par rapport à la gestion des déchets plastiques pour la sauvegarde de l’environnement. « A l’issue de ce projet nous comptons mener une campagne sensibilisation dans les marchés et yaar de l’arrondissement 03 et par la suite dans toute la ville de Ouagadougou. Les déchets plastiques causent d’énormes danger pour la santé humaine, animale et la dégradation des sols en plus de cela, les déchets plastiques bouchent les caniveaux qui entrainent des inondations », a laissé entendre le président Zabda.

Modèle de sac

Pour joindre l’utile à l’agréable, les  ”Ambassadrices de l’Environnement” proposent  des sacs en tissu fabriqués par  des couturières et couturiers burkinabè à un prix abordable, disponible dans les quartiers auprès de leurs Ambassadrices. Ce qui va contribuer à une autonomisation et à une mise en valeur de la femme Burkinabè.

La représentante des ”ambassadrices de l’environnement au milieu, Zara Congo.

Notons que les  Ambassadrices de l’Environnement, dans la matinée de ce samedi ont nettoyé le marché de Lafi yaar. Selon leur représentante, Congo Zara, c’est dans les marchés que les déchets en plastiques sont plus utilisés mais ce projet va permettre de bannir cette pratique désastreuse de l’environnement. Pour terminer, elles ont salué l’association Wakat pour ce projet louable et très noble.

Previous articleBurkina: L’UAS commémore la grève des 17 et 18 décembre 1975
Next articleFIFA Qatar 2022: Lionel Messi et l’Argentine sur le toit du Monde après une finale de légende

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here