Accueil ACTUALITÉ Attaque du convoi de ravitaillement de Djibo : l’UCRB dénonce une mauvaise organisation...

Attaque du convoi de ravitaillement de Djibo : l’UCRB dénonce une mauvaise organisation des convois humanitaires

144
0

L’Union des Chauffeurs Routiers du Burkina (UCRB) a animé un point de presse ce vendredi 30 septembre 2022 à Ouagadougou pour se prononcer sur l’attaque du convoi des commerçants survenu le 26 septembre à Gaskindé. C’était en présence Guy Olivier Ouédraogo, secrétaire général de la Confédération Syndicale Burkinabè (CSB) centrale à laquelle est affilié l’UCRB.

Le lundi 26 septembre 2022, la famille des chauffeurs routiers du Burkina Faso a été une fois de plus endeuillée suite à l’attaque perpétrée par des hommes armés du convoi humanitaire en partance pour Djibo.

Rabo Brahima, président de l’UCRB.

Selon le président de l’UCRB Rabo Brahima, c’est près de 70 camions qui étaient stationnés à Bourzanga sur un total de près de 207 ayant quittés Kongoussi le 23 septembre. « Face à la menace grandissante du fléau d’insécurité mettant à mal l’esprit collectif du peuple et plus particulièrement celui de nos braves chauffeurs, l’UCRB reste solidaire avec tous les commerçants et transporteurs ayant subi de lourdes pertes matérielles, humaines et financières suite à cette attaque », Foi de monsieur Rabo.

Au regard de tout ce qui précède, l’Union des Chauffeurs Routiers du Burkina condamne fermement :  les attaques contre les convois humanitaires ou périssent les chauffeurs routiers, la destruction et l’incendie des véhicules des marchands, la mauvaise organisation sécuritaire des convois humanitaire et le mutisme des autorités sur la perte en vie humaine des chauffeurs routiers. Par ailleurs, l’UCRB lance un appel à tous ses militants et sympathisants à se tenir prêts et mobilisés pour tout mot d’ordre de grève qui sera lancé incessamment si rien n’est fait par les autorités les jours à venir.

Previous articleSituation trouble à Ouaga : Le domicile de Damiba encerclé par les Cobras
Next articleBurkina/transition : le Capitaine Ibrahim Traoré devient le nouvel homme fort

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here