Accueil ACTUALITÉ Ballon d’Or 2021: et de sept pour Lionel Messi !

Ballon d’Or 2021: et de sept pour Lionel Messi !

271
0

Le 65e Ballon d’or a été attribué à la star du football argentin. Robert Lewandowski (2e) et Jorginho (3e) complètent le podium.

Seul au monde. Lundi soir au théâtre du Châtelet à Paris, Lionel Messi a décroché le septième Ballon d’or de sa carrière, établissant un nouveau record historique. À 34 ans, si le prodige argentin n’a pas signé sa meilleure saison avec le FC Barcelone (seulement une Coupe du roi) et a à peine commencé à s’acclimater au Paris Saint-Germain, il a réussi à guider l’Albiceleste vers son premier trophée sous son ère, la Copa America, enlevée chez le grand rival brésilien cet été. Une consécration qui lui permet de remporter la plus prestigieuse distinction individuelle cette année et d’étendre un peu plus son règne sur le football mondial. Le podium est complété par Robert Lewandowski (2e) et Jorginho (3e), tandis que les Français Karim Benzema et N’Golo Kanté terminent respectivement 4e et 5e.

Avec Messi, le Ballon d’or fait son retour en Ligue 1 : Jean-Pierre Papin l’avait décroché en 1991 alors qu’il jouait à l’OM puis George Weah qui avait remporté le Ballon d’or en 1995 – mais il avait quitté le PSG à l’intersaison pour le Milan AC.

Messi, septième merveille du monde
Alors certes il n’a pas affolé les compteurs comme il a su le faire par le passé, que ce soit avec le FC Barcelone ou avec le PSG. Impliqué tout de même sur 54 % des buts (buts inscrits et passes décisives) du Barça début 2021, l’Argentin a surfé sur son excellente deuxième partie de saison en Liga pour mettre les observateurs d’accord. Et cet été, Lionel Messi a enfin décroché son premier trophée international majeur avec l’Albiceleste : la Copa América, après trois échecs en finale en 2007, 2015 et 2016 et une finale de Coupe du monde perdue en 2014. Grâce à ce premier titre depuis 28 ans pour l’Argentine, la 15e Copa América de son histoire – égalant par la même occasion le record de l’Uruguay – « La Pulga » s’est octroyé le statut de demi-divinité au pays, encore un cran derrière le regretté Diego Maradona.

Néanmoins, en pleine période d’acclimatation au Paris Saint-Germain, le septuple Ballon d’or n’est plus apparu dans une grande forme. Ses prestations assez ternes depuis le début de saison en C1 comme en championnat étaient dans toutes les têtes et, déjà, les premières interrogations sur la légitimité de son recrutement au PSG commençaient à émerger. Mais ces inquiétudes justifiées n’ont pas eu d’écho parmi les votants, qui l’ont une nouvelle fois donné en tête de leur classement. Depuis 2008, lui et Cristiano Ronaldo ont confisqué tous les Ballons d’or (excepté celui du Croate Luka Modric en 2018). Sacré pour la septième fois de sa carrière, Lionel Messi prend donc définitivement son envol au classement des meilleurs joueurs du monde, devant « CR7 » et ses cinq distinctions.
Quatrième de ce prestigieux classement, Karim Benzema a quant à lui été salué pour ses performances et sa longévité. L’attaquant du Real Madrid est au sommet de son art avec 43 buts et 14 passes décisives en 58 matchs sur l’année civile. Et en sélection, il a réussi à guider les Bleus vers une victoire en Ligue des nations avec deux buts d’anthologie contre la Belgique (3-2) puis l’Espagne (2-1).

Lewandowski déçu, Jorginho sur le podium et Benzema salué
S’il en est un qui peut nourrir des regrets, c’est bien Robert Lewandowski. Meilleur artificier d’Europe avec pas moins de 53 buts en 42 matchs sur l’année civile 2021 [comme en 2020 (45) ou en 2019 (48)], le serial buteur polonais voit une nouvelle fois filer sa chance. L’année 2020, tronquée par la pandémie de Covid-19, n’avait pas désigné de vainqueur du trophée alors que celui-ci lui semblait promis. Et cette saison encore, bon nombre d’observateurs, joueurs et entraîneurs avaient plébiscité le couronnement de l’attaquant du Bayern Munich pour l’ensemble de ses performances.

1. Messi (PSG/Argentine)

2. Robert Lewandowski (Bayern Munich/Allemagne)

3. Jorginho (Chelsea/Italie)

4. Karim Benzema (Real Madrid/France)

5. Ngolo Kanté (Chelsea/France)

6. Cristiano Ronaldo (Manchester United/Portugal)

7. Mohamed Salah (Liverpool/Egypte)

8. Kevin De Bruyne (Manchester City/Belgique)

9. Kylian Mbappé (PSG/France)

10. Gianluigi Donnarumma (PSG/Italie)

11. Erling Haaland (Borussia Dortmund/Norvège)

12. Romelu Lukaku (Chelsea/Belgique)

13. Giorgio Chiellini (Juventus Turin/Italie)

14. Leonardo Bonucci (Juventus Turin/Italie)

15. Raheem Sterling (Manchester City/Angleterre)

16. Neymar (PSG/Brésil)

17. Luis Suarez (Atlético Madrid/Uruguay)

18. Simon Kjaer (AC Milan/Danemark)

19. Mason Mount (Chelsea/Angleterre)

20. Riyad Mahrez (Manchester City/Algérie)

21. Bruno Fernandes (Manchester United/Portugal)

21. Lautaro Martinez (Inter Milan/Argentine)

23. Harry Kane (Tottenham/Angleterre)

24. Pedri (Barcelone/Espagne)

25. Phil Foden (Manchester City/Angleterre)

26. Gerard Moreno (Villarreal/Espagne)

26. Ruben Dias (Manchester City/Portugal)

26. Nicolo Barella (Inter Milan/Italie)

29. César Azpilicueta (Chelsea/Espagne)

29. Lukas Modric (Real Madrid/Croatie)

Source : Le Point.fr

Previous articleCCI-BF : Mahamadi Savadogo dit Kadhafi rebelote pour un nouveau bail
Next articleLutte contre le terrorisme : Des changements au niveau du commandement de la Gendarmerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here