Accueil ACTUALITÉ Biennale photographique (PHOTOSA) : La deuxième édition est prévue du 16 au...

Biennale photographique (PHOTOSA) : La deuxième édition est prévue du 16 au 19 mars 2023 à Ouagadougou

1068
0

Placée sous le thème : « Quelle place donner à la photographie artistique au Burkina Faso aujourd’hui? » , la deuxième édition de la biennale photographique de Ouagadougou, (PHOTOSA) , se tiendra du 16 au 19 mars 2023 à Ouagadougou dans le quartier Wemtenga. L’information a été donnée aux hommes de médias par le comité d’organisation dans l’après-midi de ce vendredi 10 mars 2023, au cours d’une conférence de presse. C’est une initiative du Cercle des Photographes du Burkina Faso (CERPHOB).

Pour l’occasion, 16 photographes verront leurs œuvres exposées dans les cours familiales et dans l’espace public autour de la salle de cinéma de Wemtenga et dans les rues adjacentes. Les familles accueillantes seront, comme lors de la première édition, étroitement associées à l’organisation. Des photographies leur seront gracieusement offertes pour qu’elles fassent désormais partie de leur espace. Chaque famille participera à l’organisation de l’exposition et du vernissage, elle invitera son voisinage, ses ami(e)s et parents. Les artistes qui auront fait le déplacement pour l’évènement feront un travail pédagogique avec les familles qui accueillent leur œuvre, afin de leur présenter leur travail et leur démarche artistique.

ADRIEN BITIBALY, fondateur de PHOTOSA, pendant la conférence.

Le fondateur de PHOTOSA, ADRIEN BITIBALY invite le public à s’approprier les images exposées et à questionner des récits partagés afin de briser la frontière qui sépare encore aujourd’hui les citoyens burkinabè de la photographie d’art. En accompagnant chacun et chacune dans sa relation à l’image photographique, PHOTOSA promeut l’appropriation de la photographie au sein même des foyers burkinabè, à travers des expositions, ateliers, et cycles de conférences qui s’immiscent jusque dans les espaces d’habitations, avec la complicité de leurs occupants.

Un vibrant hommage sera rendu au photographe américain David Pace (1951-2020). En effet,  David Pace portait le Burkina Faso dans son cœur. Il y soutenait et encourageait plusieurs jeunes photographes Burkinabé.

Une vue des journalistes et participants à cette conférence.

Retenons que PHOTOSA signifie, ”faire la photo” en langue SAN. L’idée du festival de photos est née en 2021, sous l’impulsion du photographe burkinabè Adrien Bitibaly et du Cercle des Photographes du Burkina Faso. Les exposants et exposantes à cette édition sont :  lKani Sissoko du Mali,  Julia Gat  de la France, Israel Adrien Bitibaly du Burkina Faso, Antoine Tempé du Sénégal, Issa Zoné du Burkina Faso, David Pace des  États-Unis d’Amérique, Philippe et Jacques du Burkina Faso et du Canada, Gaëlle Delort de la France, Massow Ka du Sénégal, Nicolas Derné de la Martinique,  Soum Éveline Bonkoungou du Burkina Faso, Chiara Wettman de l’Allemagne, Boureima Regtoumda du Burkina Faso,  Delphine Blast de la France et  Nyaba Léon Ouédraogo du Burkina Faso.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here